William Troillard | e-commerce

Si vous voulez être assuré d'envoyer droit dans le mur votre communication digitale B2B, il est alors urgent de suivre ces quelques conseils ! Mauvais résultats garantis ! New Call-to-action

Y aller mollo sur les réseaux sociaux

Un site web et un blog c'est bien assez comme supports digitaux ? Les réseaux sociaux c'est sympa mais bon, c'est plutôt pour faire le mariolle entre amis ? Bravo, plantage assuré ! Ne pas mener d'intenses efforts sur LinkedIn, Facebook, Twitter and co est une vraie erreur. Car 65% des social sellers ont bénéficié d'une augmentation de leurs ventes grâce au social media et 80% des leads convertis en B2B proviennent notamment de LinkedIn. Sans compter sur le fait que vos concurrents sont déjà bien présents et actifs sur les plateformes sociales et bénéficient d'une belle visibilité. Donc pour bien vous planter, laissez de côté les réseaux sociaux.

Négliger les sites responsive

La navigation sur mobile pèse déjà plus lourd que la navigation sur PC (51%/49%) et les nouvelles habitudes des consommateurs en termes de recherche d'infos et en termes de comportements d'achat font également la part belle au mobile. La France est désormais mobile first : 26,3 millions de Français se connectent chaque jour au web sur Smartphone, le pays a enregistré un gain de 2,5 millions de mobinautes rien qu'en une année entre 2015 et 2016...

communication-digitale-b-to-b-chiffres-m-commerce.png

Si vous cherchez à perdre des opportunités commerciales, des PDM et du CA, le mieux est de ne pas mettre le paquet sur des sites mobiles toujours plus fluides, ergonomiques et fonctionnels.

Offrir peu de contenu

Le content marketing est une arme stratégique qui doit être un impératif pour toutes les entreprises présentes sur le web. Car les consommateurs sont en attente de contenu utile, informatif, divertissant, engageant et....frais ! Aussi, les marques qui ne créent pas suffisamment de contenu et de manière régulière, perdront irrémédiablement des opportunités commerciales, verront leur notoriété et leur visibilité baisser significativement.

Ne pas être cross-canal

Le consommateur 2.0 s'est affranchi des chemins traditionnels d'achat en point de vente physique et adopte dorénavant un comportement cross-canal : e-commerce (35,5 millions de cyberacheteurs) et m-commerce (19% des Français), t-commerce (27% des consommateurs de France le pratique), ROPO, pick-up in store (68%), click-and collect et autre showrooming (84% des propriétaires de Smartphone l'ont pratiqué au moins une fois)... Si vous souhaitez planter votre comm' digitale, alors n'intégrer pas le cross-canal dans votre démarche.

Zapper les vidéos

La vidéo, un gadget ? Pas du tout car elle a déjà généré près de 65% du trafic Internet mondial en 2015 etreprésentera en 2019 près de 80% !

communication-digitale-b-to-b-video-internet.jpg

A plus court terme et rien que pour la France, le support drainera 80% du trafic d'ici 2018. Et en termes de gain de trafic sur les sites web, là encore, les marques ont tout à gagner à concevoir et publier des vidéos puisque 43% des internautes qui ont regardé une vidéo se rendent immédiatement sur le site source. Aussi, pour une communication digitale vraiment nulle, zappez les vidéos !

Bof bof le blog

Alimenter régulièrement le blog de votre marque en ayant préalablement défini une vraie stratégie éditoriale, à quoi bon ? Vous avez d'autres chats digitaux à fouetter ? Dommage car près de 70% des acheteurs B2B récoltent des infos sur le blog des entreprises avant de passer à l'acte et les entreprises B2B qui publient ne serait-ce qu'une à deux fois par mois engrangent 70% de leads en plus que celles qui ne font rien. Un autre chiffre peut-être ? les marques qui bloguent ont 434% de pages indexées en plus sur les moteurs de recherche.

Si vous ne voulez pas être visible sur le web, vous positionner en expert, augmenter votre notoriété et que vous ne désirez absolument pas gagner de nouveaux clients, dans ce cas effectivement ne blogguez pas !

Y aller mollo sur le SEO

Être faignant sinon laxiste sur le référencement SEO est le meilleur moyen pour faire dégringoler la performance commerciale d'une entreprise et saccager sa comm' digitale. L'écrasante majorité des internautes ne vont pas plus loin que la première page de résultats sur les moteurs de recherche, 93% des acheteurs B2B effectuent une recherche via Google et consorts et 86% des acheteurs IT en B2B également... Donc pour vous cacher des yeux de tous, ne pas être du tout visible, bref pour rester tranquille dans votre coin, laissez tomber le SEO !

Blog, contenu, SEO, vidéo, mobilité, cross-canal, réseaux sociaux... Pour planter votre communication digitale en B2B, vous savez à présent ce qu'il convient de négliger !


newsletter-inbound-marketing

Ajoutez votre commentaire