William Troillard | e-commerce

Avec l'expansion du cross-canal, la question de l'intérêt qu'ont les entreprises à poursuivre leurs efforts sur l'e-commerce peut se poser car les Français ont changé leurs habitudes d'achat. Mais les chiffres du marché témoignent en réalité d'un double intérêt concomitant de la part des consommateurs de l'Hexagone, à la fois pour l'e-commerce et pour le cross-canal.

Bien commencer votre projet e-commerce

Le E-commerce et le m-commerce toujours en plein boom

Que cela soit dans le monde comme en France, les chiffres du e-commerce continuent d'être des plus prometteurs : en France la croissance du secteur a été de 15% sur une année. Une croissance qui a même été plus forte que prévue en 2015 pour représenter un CA total de près de 70 milliards d'euros.

L'e-commerce est un marché qui réunit à présent la bagatelle de 35,5 millions de cyberacheteurs, soit 1,5 million de plus que sur l'année dernière. Et d'un point de vue plus global, 84% des Français ont déjà acheté en ligne. D'autres chiffres sont d'ailleurs tout aussi éloquents comme le fait que 835 millions de transactions ont été enregistrées en 2015 par la Fevad. Et en revenant quelque peu en arrière, 4 ans à peine, le secteur a tout simplement explosé : +68%.

e-commerce-et-strategie-cross-canal-chiffres.jpg

La croissance du secteur est notamment a attribuer à l'excellent état de forme du m-commerce, premier signe de l'intérêt des Français pour le cross-canal. Le CA du secteur a doublé sur une année pour atteindre les 7 milliards d'euros. En 2016, les experts estiment que 25% des achats en ligne se feront sur supports mobiles. La France se place même sur la troisième marche du podium pour le m-commerce en Europe.

Un consommateur cross-canal par nature

Alors est-ce que l'e-commerce supplante le cross-canal ? Eh bien, il le complète à merveille à vrai dire car les consommateurs français sont de plus en plus férus du cross-canal :

  • Dans cette tendance forte du cross-canal, un autre chiffre démontre bien l'intérêt des Français en la matière, des nouvelles habitudes qu'ils ont pris : 68% des consommateurs pratiquent le pick-up in store et de façon plus générale 64% d'entre eux utilisent leur Smartphone en magasin (comparaison de prix, recherche d'avis...). 22% des Français pratiquent le t-commerce.
  • le ROPO (Research Online Purchase Offline) est très répandu puisque 90% des Français effectuent une recherche en ligne avant de passer à l'achat en magasin physique
  • 19% de ces mêmes consommateurs pratiquent le m-commerce

e-commerce-et-strategie-cross-canal-chiffres-2.jpg


Le showrooming est également une pratique à présent parfaitement ancrée : 84% des propriétaires de Smartphone dans le monde ont déjà glané des infos sur un point de vente physique avant d'aller commander en ligne plus tard, essentiellement pour des raisons de prix de vente plus attractif.

Et que dire de l'importance des réseaux sociaux si ce n'est qu'elle est de plus en plus dominante : 39% des utilisateurs de Facebook estiment que la présence d'une marque sur la plateforme influence leur décision d'achat. Un pourcentage qui peut même grimper à 60% selon les différents réseaux sociaux.

Les enjeux du cross-canal

Ces chiffres démontrent ainsi parfaitement l'importance stratégique d'intégrer une véritable stratégie cross-canal dans son approche e-commerce, car les habitudes des consommateurs d'aujourd'hui ont complètement changé. Un consommateur ici et là, partout à la fois, qui va et vient, compare, recherche en ligne pour acheter ailleurs...

Être capable de coller à cette évolution majeure dans le comportement des consommateurs est donc une nécessité pour les entreprises et marques si elles veulent relever les défis du cross canal. Le cross-canal permet d'une part d'offrir une expérience client riche et satisfaisante comme elle permet également de fluidifier le parcours d'achat. Autre point fort : il offre la possibilité d'en simplifier grandement le processus tout en restant en contact permanent avec le consommateur pour conserver son engagement et sa fidélité.

Dans un tel contexte, L'inbound marketing s'impose comme une solution particulièrement adaptée à cette double nécessité de la part des marques. Car la discipline permet de doper la visibilité d'une marque sur le Web, d'engager une communauté, de générer de leads, de gagner en notoriété, d'assoir sa crédibilité, d'engranger de nouveaux clients. Un outil idéal donc pour piloter une stratégie cross-canal et e-commerce et être présent sur les multiples points de contacts entre une marque et ses consommateurs.

Téléchargez la check-list (Gratuit)

Crédits images :
http://comarketing-news.fr

Ajoutez votre commentaire