<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=410661216031617&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Après de nombreuses années de galère pour obtenir de la visibilité et pour générer des demandes pour vos produits et services, c’est décidé, vous sautez le pas pour l’inbound marketing.

Vous vous lancez en solo, piochant des tips de droite à gauche sur le web, et, patient, vous prenez le temps de rédiger du contenu pendant plusieurs mois. Avant de vous apercevoir que vous n’avez généré aucun trafic.

Peut-être avez-vous oublié une étape essentielle : retour sur un phénomène que nous croisons souvent du côté de nos prospects.

La fausse croyance : écrire des articles suffit pour être visible

L’inbound marketing consiste à attirer sa cible vers son site grâce notamment à un contenu de qualité – la spécialité du marketing de contenu. Comment faire les bons choix éditoriaux pour attirer les internautes ? Quels sujets choisir ? Vers quelle cible s’orienter ? Quel volume produire et à quelle régularité ?

Souvent les choix éditoriaux sont pris au hasard, sans être vraiment réfléchis à l’avance. Ils viennent davantage des goûts et aspirations de celui qui en est à l’initiative que d’une réelle analyse du buyer persona – ou « acheteur type » - et de ses besoins.

analyse-semantique-persona

Ce manque de méthode est la raison n°1 d’un manque de visibilité. Il manque le tout premier pilier d’une stratégie de référencement naturel.

Améliorer ses chances de visibilité par un focus SEO

Sur le web, le parcours d’achat d’un client est ponctué de nombreuses opportunités pour se rendre visible par celui qui deviendra peut-être un client : c’est bien ces points de contacts qu’il s’agit de rechercher, et c’est tout l’art du SEO. Miser sur le SEO permet d’être visible là où il faut, quand il le faut, en « micro-moments ».

Pour connaître ces points de contact, il faut bien connaître sa cible, le buyer persona et le parcours qu’il devra suivre avant l’achat, le buyer journey ou « parcours client ».

analyse-semantique-buyer-journey

Dès lors que vous identifiez les étapes de ce parcours, vous pourrez chercher les mots clés propre à chaque thématique. Par exemple, l’acheteur type cherche sur internet des techniques pour générer plus de leads. A priori, on peut supposer que sa requête sera « générer des leads ». Son écran affichera alors plusieurs informations et méthodes, qui le guideront vers l’inbound marketing. Il pourrait alors taper « Inbound marketing » : Comexplorer apparaît alors en première position !

analyse-semantique-comexplorer

Une fois que les mots clés sur lequel on veut se positionner ont été définis, il faut vérifier leur efficacité, c’est-à-dire qu’ils constituent effectivement une opportunité de visibilité pour notre site. Pour cela, de nombreux outils existent, comme SEMRush : il faut alors simplement taper le mot clé identifié, par exemple « Générer des leads », pour voir apparaître le volume de recherche estimé, la difficulté à se positionnerconcurrence ou non – et les mots clés en relation. Mon terme de recherche est-il celui qui a le plus de potentiel ?

Vous pourrez également vous aider de Google Keyword Planner pour définir les volumes et trouver d’autres mots clés.

Le site Answer the public donne quant à lui tout le détail des mots-clés utilisés, sous forme de mindmap de questions « quoi ? », « qui ? », « comment ? », « où ? » et « pourquoi ?» : on peut dire qu’il donne la clé du comportement du buyer persona.

analyse-semantique-outil

En combinant vos bonnes intuitions aux outils du web, vous pourrez établir une liste de mots clés pertinents, à intégrer à vos contenus.

Prioriser ses efforts

Il va falloir ensuite choisir vers quel objectif concentrer vos efforts, pour commencer : vous ne pourrez travailler sur tous les points d’un seul coup, il vaut mieux rester raisonnable et faire efficace, de faire en gros pour un résultat médiocre.

Choisissez un stade du processus client, choisissez un volume de cherche, un objectif de rapidité, ou un mix de tout.

Élaborer un planning éditorial

Vous y voyez maintenant beaucoup plus clair sur la cible à qui vous devez vous adresser et comment lui parler. Vous pouvez désormais vous attaquer au planning éditorial : il vous permet de planifier vos contenus pour une efficacité ciblée.

analyse-semantique-calendrier

Ce travail sur la qualité de votre contenu doublé par l’optimisation On-page vous assure une meilleure visibilité qu’une technique dite « du doigt mouillé ».

Plutôt que d’espérer un résultat, mieux vaut l’assurer en maîtrisant chaque brique du chemin qui y mène. Étape par étape, l’analyse sémantique est la clé du process, elle mène droit vers un trafic ciblé.

New Call-to-action

NOTEZ CET ARTICLE !

Commentaires

A lire maintenant

Livre Inbound Marketing

10 019
MARKETEURS ET VOUS ?

Ils reçoivent les notifications du blog chaque jeudi. Rejoignez-les ! Il vous suffit d'entrer votre email ci-dessous pour commencer.