<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=410661216031617&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Alors que 57% des salariés travaillent en open space, la question de l'utilité et des atouts réels des ces espaces ouverts se pose. Car quoiqu'avantageux en termes de productivité, de diminution des coûts et de management, l'open space représente des inconvénients réels pour les collaborateurs. Le bonheur est-il vraiment dans l'open space ? Constitue-t-il réellement un environnement propice au travail ?


New Call-to-action

L'open space, une belle trouvaille pour les entreprises

Malgré son nom anglophone, le concept de l'open space vient d'Allemagne. Pour autant, ce sont les Américains qui l'ont déployé à grande échelle au sein des entreprises de services en B2B et B2C La première motivation à l'origine de cet engouement aussi soudain que marqué était, et reste encore aujourd'hui, la recherche d'une diminution du coût du foncier, à l'achat comme à la location.

bureau-open-space-7.png

A ce gain d'argent pour l'employeur, l'open space profite également aux collaborateurs de l'entreprise. On s'aperçoit en effet que ces grands espaces favorisent une communication plus récurrente, facilitant ainsi l'efficacité et la productivité, l'échange d'idées mais aussi la cohésion, l'entre-aide. Un gain de temps également car plus besoin - ou presque - d'envoyer d'emails ni de passer de coups de fil à un collègue, puisqu'il est juste à côté, sur le même plateau.L'open space représente en cela une solution bénéfique pour l'entreprise car elle bénéficie d'une diminution de la surface de travail de l'ordre de 10% à 40% en comparaison avec les bureaux cloisonnés traditionnels.

bureau-open-space-2.jpg

Du côté des dirigeants et des managers, ces bureaux 2.0 sont intéressants. Ils offrent un meilleur suivi de la productivité des équipes, leur permettent de les faire monter en régime en mettant en place des défis avec des objectifs à atteindre. Le fait de travailler dans un espace ouvert pousse alors chacun à se dépasser, favorise l'émulation collective.

Mais l'open space peut aussi pourrir la vie de certains

S'il représente des atouts bien tangibles, tout n'est pas rose dans la vie de l'open space, et encore moins dans celle des salariés. De nombreuses études menées sur la question font état d'un désamour assez marqué à son encontre : tandis que 88% des Français se déclarent satisfaits de travailler dans des bureaux cloisonnés, ils ne sont plus que 67% à en dire autant en open space.

 

Du point de vue de la productivité, ces bureaux ouverts sont critiqués puisque 52% des salariés y travaillant estiment être constamment déconcentrés par le bruit ambiant incessant : conversations, sonneries de téléphone, bruit de claviers de PC...

Aussi, le manque d'intimité est pointé du doigt. Des salariés peuvent se sentir littéralement épiés par leur supérieur, ce qui diminue forcément leur confiance et donc leur performance. D'autant que sentir la présence d'un collègue (souvent compétiteurs ) à ses côtés n'arrange rien pour certains.

bureau-open-space-4.pngSource : laruche

 

Et il y a même pire ! Une étude danoise fait une corrélation directe entre open space et maladie, entre open space et absentéisme. Selon cette enquête, les salariés travaillant des ces bureaux ouverts ont eu en moyenne 62% de jours de maladie de plus que ceux travaillant des endroits cloisonnés. Une proportion qui peut même grimper jusqu'à 85% dans certains cas de figure. Il faut dire que les microbes, bactéries et virus se baladent librement dans de tels espaces et prolifèrent à vitesse grand V.

Des solutions alternatives existent...

Face à ce constat plus qu'en demi-teinte, les entreprises se sont retroussées les manches et ont planché sur un aménagement des open space qui permet de conserver ses avantages tout en réduisant ses effets néfastes.

De plus en plus de structures ont ainsi développé des salles de réunion à part, ou des pièces dans lesquelles chacun peut appeler clients et fournisseurs en toute quiétude. Les réunions à huis clos refont ainsi surface, diminuant le bruit qu'elles engendraient auparavant.

bureau-open-space-5.png

Aussi, si les cloisons n'ont pas encore fait leur grand retour, on observe tout de même que certains ont fait le choix de délimiter leur espace de travail à l'aide de plantes vertes ou de meubles de rangement. Cela (re)crée une certaine intimité sans pour autant se couper complètement du reste des équipes.

Au-delà des aménagements physiques, éditer un certain nombre de règles de vie commune s'impose également. Les téléphones sont mis en mode vibreur pour éviter les sonneries incessantes et les repas sont pris dans des salles dédiées afin d'en finir avec les odeurs intempestives...

Ces solutions visent à permettre à chacun de conserver un haut niveau de concentration et donc de productivité tout en continuant de collaborer efficacement en équipe.

Les open space représentent une belle avancée tant pour les entreprises que pour les salariés. Mais mener une vraie réflexion sur la façon optimale de les aménager pour donner la possibilité à chacun de bénéficier de calme et d'intimité est nécessaire. Il en va du bien-être au travail, du niveau de performance et de créativité de tous.

newsletter-inbound-marketing

NOTEZ CET ARTICLE !

Commentaires

A lire maintenant

Livre Inbound Marketing

10 019
MARKETEURS ET VOUS ?

Ils reçoivent les notifications du blog chaque jeudi. Rejoignez-les ! Il vous suffit d'entrer votre email ci-dessous pour commencer.