<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=410661216031617&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

connaitre son blog b2b

« Votre marque n’est pas ce que vous en dites mais ce que google en dit ». Cette citation de Chros Anderson, rédacteur en chef de Wired montre comment le fait de faire connaitre son blog s’est développé à une tout autre échelle avec les moteurs de recherche, puis avec les réseaux sociaux. 51 %* ont confiance dans les recommandations d’autres consommateurs, malgré une baisse depuis 2007 (-20 points), les consommateurs font toujours plus confiance à leur semblable.

90 %* ont confiance dans les avis de leurs amis ! Ça vous étonne ? Le bouche-à-oreille ça fonctionne encore pas mal ! Alors pourquoi pas en digital ? Les réseaux sociaux forment des groupements de pairs qui échangent et qui s’accordent du crédit.

On a voulu vous répondre : Comment faire connaitre son blog sur les réseaux sociaux ? Comment promouvoir sa marque en optimisant le bouche-à-oreille ? Comment optimiser votre stratégie marketing digitale grâce aux réseaux sociaux ?

*Source : blog marques / Nielsen 2013

Social media

L’objectif

Faire connaitre son blog sur les réseaux sociaux c’est pratique, ça ne coûte pas cher et tout le monde parle de tout. Le marketing du bouche-à-oreille, c’est trouver et mettre en place des techniques pour amener votre marque ou votre entreprise au cœur des discussions de la vie quotidienne.

C’est possible sur en apportant de la valeur ajoutée à votre audience, autour de la qualité ou d’une réelle innovation. L’objectif n’est pas de vendre mais de créer de l’utilité. Sur les réseaux sociaux, la question de vos publics c’est « Qu’est-ce que cela m’apporte ? ». Le concept de valeur déclenchera le partage ; les réseaux sociaux feront l’effet d’une caisse de résonance.

Comment ? Où ? Voici quelques idées pour booster le bouche-à-oreille sur les réseaux sociaux en faveur de votre entreprise !

communiquer-social-mediaLe concept de valeur déclenchera le partage sur les réseaux sociaux

Travaillez sa présence sur les réseaux sociaux

Chaque réseau à sa propre particularité, ses formats différents, et son public. Lorsque vous publiez, adaptez votre accroche au format du réseau et à votre cible. En grossissant un peu le trait, on a :

  • Twitter : grand public, 140 caractères, hashtags et un lien, un format qu’il faut prendre en main pour le rendre efficace.
  • Facebook : très grand public, un cours texte, une image et un lien
  • Linkedin : articles pour professionnels (de préférence on publie tout l'article dans le Pulse)
  • Instagram : plutôt des jeunes de 16-34 ans, photos stylisées et hastags
  • Pinterest : plutôt des femmes, mettre un call-to-action sur l'image
  • Google+ : plutôt des hommes, et plutôt jeunes 16-34 ans, autour des nouvelles technologies

Définissez quel(s) réseau(x) sont les plus adaptés à votre activité et adaptez vos partages optimiser votre reach.

Demandez à vos fans de partager vos contenus

Chaque post, tweet, images, doit comporter un call-to-action, une invitation à partager ou à commenter ce que vous avez posté. En leur indiquant de le faire : « partagez ce lien », « laissez un commentaire », vos utilisateurs seront plus enclins à le faire.

Pour faire connaitre son blog, n'hésitez pas aussi à faire de l'approche directe : allez chercher vos fans avec un message privé et personnalisé. On obtient généralement de très bon résultats. En revanche, ne pas demander toujours aux mêmes personnes... on s'en doute.

Des boutons de partage sur votre site

Si vous pouvez, depuis votre site web renvoyez votre contenu vers les réseaux sociaux grâce aux internautes vous favorisez le bouche-à-oreille.

Les call-to-action doivent être bien visibles, l’utilisateur ne les cherchera pas, s’il ne les voit pas, il ne partagera tout simplement pas. Grâce aux call-to-action vous favorisez la propagation d’informations émanant de vous (vous concernant ou pas) vers les réseaux sociaux.

Nous utilisons SumoMe, un outil facile à prendre en main et qui permet de mettre en place les boutons de partage. Il y a différentes options de mise en forme. L'outil est responsive, adapté PC et mobile, donc très efficace.

boutons de partage blog

Trouver les bons influenceurs pour faire connaitre son blog

Peu importe le réseau social que vous utilisez, il y a un petit travail à faire en amont, de repérage et notamment de trouver les influenceurs. Pourquoi ? Parce que sur le web ce sont eux qui vont propager l’information en bouche-à-oreille virtuel. Leur statut sur le net, leur procure une certaine crédibilité aux yeux de ceux qui les suivent. Leur parole aura donc un impact plus grand que la vôtre : elle déclenchera le bouche-à-oreille petit à petit.

my-little-parisMylittleparis est un influenceur important dans le domaine de la beauté et de la mode

Mylittleparis est un influenceur important dans le domaine de la beauté et de la mode, l’équipe rapporte toutes ses astuces, bonnes adresses, produits nouveaux, etc. de manière pas influencée. Les filles essaient, approuvent la qualité, en parlent ensuite entre copine, le bouche-à-oreille fonctionne.

Votre audience comme créatrice de contenus

L’User Generated Content peut être un levier très efficace pour faire connaitre son blog.

Si un contenu que vous créez peut-être repris par vos utilisateurs, alors vous leur donnez la possibilité de parler de vous de manière originale et vous améliorez le bouche-à-oreille autour de votre marque.

Sur les réseaux sociaux les utilisateurs sont très actifs, ils publient, inventent et surtout partagent ce qu’ils veulent et ce qu’ils aiment. Prenons un exemple phare : Oasis.

user generated content exemple oasis

Régulièrement la marque incite ses followers ou fans à créer du contenu. La marque le relaie ensuite sur ses pages officielles sur les réseaux sociaux. Ce qui nous intéresse aujourd’hui pour le bouche-à-oreille digital, c’est l’idée que toutes les productions des internautes se retrouvent sur le web, sont partagées sur différents réseaux et vus par les amis, les followers, les cercles de ces personnes.

Vous me direz, oui mais Oasis c’est une grande marque, tout le monde n’a pas forcément la possibilité de faire de l'UGC… FAUX ! Tout le monde peut engager sa communauté dans l'User Generated Content. Prenons l’exemple du Projet Voltaire (service pour améliorer son orthographe), qui propose dans son concours « Une faute par jour » de corriger les fautes contenues dans le tweet du jour.

Projet voltaire 1 faute par jour

Avec un peu d’ingéniosité :

  • Invitez vos fans à poster un selfie,
  • Faites participer à un quiz,
  • Créez un détournement de l’actualité,

Soyez actif et proactif

Vos utilisateurs et vos potentiels clients parlent sur internet et parlent peut-être de vous. Vous devez être présent lorsque c’est le cas pour plusieurs raisons :

  • Répondre aux question
  • Eviter le bad buzz
  • Gérer sa e-réputation

Répondez à leur question

Même s’ils ne vous ont pas identifiés directement dans leur message (tweets ou posts), vous devez connaître le périmètre de communication de votre entreprise pour déterminer où l’on parle de vous. Exemple de Carrefour, dont le community manager, très à l’affût, ne laisse pas passer une remarque négative sur ses produits :

carrefour community management

En dehors des questions que l'on vous pose, devinez quoi ? Il y a tout un nombre pas possible d'internautes qui s'interrogent sur des sujets dont vous connaissez la réponse. Le pro c'est vous. Allez de l'avant ! Définissez les mots clés qui vous concernent et faites des recherches sur Twitter, Facebook, les forums et les autres sites concernés pour trouver ces personnes. Vous seriez surpris du résultat.

Évitez le bad buzz

Personne n'est à l'abris d'un bad buzz. Certaines grandes marques en ont fait les frais (pensons à Quick dont la photo d’un rat en cuisine a buzzé sur twitter). Les utilisateurs ne parlent pas entre eux seulement de ceux qu’ils aiment : ils parlent aussi de ce qui les dérange, de ce qu’ils n’aiment pas et peuvent vous porter préjudice. L’intérêt de capter ces mécontentements c’est pour vous de répondre à un problème et de proposer une solution avant que cela fasse le tour de la toile. Si vous êtes prompt à répondre, les internautes s’en souviendront et pourront garder une image positive.

Vous ne pourrez pas maîtriser ce qui se dit de vous

Vous pouvez l’encourager, réduire les risques de bad buzz mais en aucun cas vous ne pourrez orienter la parole de tous les internautes dans votre sens. Pour faire connaitre son blog : ciblez juste, intéressez vos utilisateurs, proposez-leur des histoires et des contenus à co-créer et partager, soyez présent et développez la relation avec eux. Le bouche-à-oreille est long à se développer mais c'est un investissement sur l'avenir de votre activité.


Et vous ? Quelles sont vos techniques pour faire parler de vous sur les réseaux sociaux ? Comment faire connaitre votre blog ?

New Call-to-action

NOTEZ CET ARTICLE !

Commentaires

A lire maintenant

Livre Inbound Marketing

10 019
MARKETEURS ET VOUS ?

Ils reçoivent les notifications du blog chaque jeudi. Rejoignez-les ! Il vous suffit d'entrer votre email ci-dessous pour commencer.