<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=410661216031617&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Dès lors que l’on crée son site internet ou que l’on communique sur un blog, on entend souvent parler de référencement naturel : mais de quoi s’agit-il vraiment ? Si la notion peut paraître un peu floue, c’est un élément incontournable pour un business. Qu’est-ce que le référencement naturel ? Pourquoi le dit-on « naturel » ? comment impacte t-il votre business ?

1 - La définition du référencement naturel

Le référencement correspond à l’opération de collecte, de traitement et d’affichage du contenu disponible sur Internet, par Google, sous forme de résultats de recherche, en réponse à une requête initiale.

On distingue le référencement payant du référencement naturel : il est payant lorsque la position de son site est achetée sous forme de dépense publicitaire, et il est naturel lorsque la position est uniquement due à la sélection des résultats que Google aura estimé plus pertinents que d’autres, en fonction de la recherche initiale.

L’optimisation SEO correspond alors au processus à la fois technique, analytique et créatif qui a pour objectif d’améliorer la visibilité d’un site web sur Google, en se positionnant sur la première page du SERPSearch Engine Result Page, qui signifie littéralement « la page de résultat du moteur de recherche »-.

La finalité de l’optimisation du référencement naturel est d’attirer un maximum de visites sur un site, pour aboutir à une conversion du visiteur.

2 - Pourquoi le référencement naturel ?

Apparaître en première page de Google est un enjeu essentiel : la majorité des internautes ne prend pas la peine de consulter les résultats de deuxième page. Ils restent attentifs aux tout premiers résultats. Statistiquement, on estime qu’ils ne regardent pas plus de dix résultats, leur objectif étant d’y passer le moins de temps possible.

referencement-naturel-position

Être visible sur la première page de résultats permet alors de booster son trafic naturel, donc plus de vente est égal à un meilleur chiffre d’affaires.

Et augmenter le taux de clics, c’est bon pour le référencement naturel ! En effet, le référencement naturel s’entretient lui-même : si l’on est visible on obtient plus de clic, donc on est mieux référencé, et l’on est encore plus visible.

3 - Comment fonctionne le moteur de recherche Google ?

Pour bien comprendre comment marche le référencement naturel, il faut connaître l’histoire des moteurs de recherche.

Avant 1998, les premiers moteurs Altavista, Yahoo, Voilà et Lycos proposaient des résultats fondés sur la sémantique pure du contenu, c’est-à-dire que les mots utilisés à l’intérieur des pages indiquaient au moteur le thème traité dans la page.

referencement-naturel-histoire-1

C’est alors que certains webmasters ont optimisé leurs pages en rajoutant un maximum de mots clés, sans aucune exigence de qualité ni de cohérence de contenu. La pertinence des résultats des moteurs de recherche en fut rapidement impactée, c’est le phénomène du word stuffing impact ou « l’impact du bourrage de mots clés ».

referencement-naturel-stuffing

A partir de 1998, Google fait intervenir un nouveau paradigme. En plus de la sémantique, la notoriété devient un critère pour améliorer la pertinence des résultats : plus on parle d’un site internet, plus il sera jugé important par le moteur. En termes de communication, ce phénomène est finalement assez naturel et présent dans la vie de tous les jours. Il est désormais appliqué au monde du web.

Mais comment Google fonctionne-t-il ? A partir d’une requête, l’exploration et l’indexation sont opérées par des robots, appelés « crawlers », qui examinent les pages web et suivent les liens qui y figurent et conduisent vers d’autres pages. Toutes ces informations sont utilisées par l’algorithme Google pour mesurer la notoriété d’un site, le PageRank ou PR. Google propose ensuite ses réponses à la requête : Lorsqu’un internaute effectue une recherche en ligne, le moteur de recherche lui propose le résultat que l’algorithme a trouvé le plus pertinent.

4 - Les critères généraux de classement de Google

Aujourd’hui, on peut dire que, d’une manière générale, Google classe les pages web selon différents critères :

  • Le netlinking et les backlinks : étant donné que les robots de Google passent de page en page en fonction des liens qui s’y trouvent, il est important de créer des liens. Ils doivent être pertinents, présents sans être trop nombreux, renvoyer vers des sites à forte notoriété et sur des pages existantes.
  • Le contenu : il doit être pertinent, de qualité, structuré et hiérarchisé, et régulièrement mis à jour.
  • La technique : le codage HTML et CSS doit être propre, la vitesse de chargement doit être minimale, et le serveur d’hébergement doit être performant et disponible.
  • Les signaux sociaux : les partages sur les médias sociaux, ainsi que toutes les mentions qui sont faites sur une marque semblent avoir une action bénéfique sur le référencement. Sans qu’on arrive vraiment à prouver l’effet, il apparaît que les sites les mieux référencées entraînent une forte implication des abonnées sur les réseaux sociaux.

Bien que naturel, un bon référencement ne vient pas tout seul ! Lorsqu’on connaît les critères choisis par les algorithmes de Google, il est essentiel de travailler son SEO, régulièrement et avec méthode.

New Call-to-action

 

NOTEZ CET ARTICLE !

Commentaires

A lire maintenant

Livre Inbound Marketing

10 019
MARKETEURS ET VOUS ?

Ils reçoivent les notifications du blog chaque jeudi. Rejoignez-les ! Il vous suffit d'entrer votre email ci-dessous pour commencer.