<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=653982571969931&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Nos solutions

Découvrez tous nos domaines d'expertise pour booster la croissance de votre entreprise !

Téléchargez notre kit de démarrage inbound marketing. 8 modèles de documents gratuits et prêts à l'emploi !

Blog

La digital mum : nouvel eldorado des marketeurs

1 avril 2015
Accueil du Blog  /  #Lean Marketing  /  La digital mum : nouvel..

La ménagère de moins de 50 ans a longtemps été la cible privilégiée des marketeurs, permettant de toucher un grand nombre de consommatrices. Cette façon de voir les choses tend à disparaître aujourd’hui, mais une autre semble prendre sa place dans l’esprit des marques : la cible "digital mum".

Elle est née des nouvelles pratiques de consommations numériques (achat, informations…). Qui est-elle ? Quelles sont ses attentes et ses craintes ? Comment capter son attention ?

New Call-to-action

Qui est la "digital mum" ?

ECO-201117-digital-mum

Source : le Figaro

Elle a entre 25 et 49 ans, elle a au moins un enfant et vit majoritairement en région urbaine bien qu’elle soit aussi très présente dans les zones plus rurales. Elle est active et a peu de temps libre. Elle se connecte au moins une fois par semaine à internet et sa consommation aussi bien des produits que médiatiques mélange on et off-line.

Bref, la maman 2.0 n’est pas n’importe qui, et elle n’est pas seule : on en compte 8,7 millions en France (contre 10,7 millions de ménagères de moins de 50 ans source Médiamétrie).

4 profils de digital mums, comment les distinguer ?

WebMediaGroup et KR média analysent la digital mum et son évolution. Dans leurs études, ils distinguent les digital mums en fonction de leurs comportements et de leurs attitudes face à internet. On distingue 4 groupes :

La Practical digital mum 

Selon l’étude elle représente 18 % des digital mums. Son utilisation d’internet est exclusivement pratique.

2 types de recherches l’intéressent particulièrement :

  • Obtenir des informations concernant des produits ;
  • Trouver des offres d’emploi ou immobilières.

Facebook n’est pas son truc, on la voit peu sur les réseaux sociaux… Très pragmatique, elle est à fond sur le modèle ROPO :

  • Research Online
  • Purchase Offline

Une adepte du brick & mortar donc.

La shopping digital mum 

Elle représente 28 % des digital mums. Elle achète régulièrement en ligne et est familière avec l’e-commerce.

Elle achète les produits de la vie courante ou pour ses enfants. Internet lui permet de gagner du temps, de le faire depuis chez elle sans la contrainte des horaires d’ouverture d’un magasin physique.

Elle favorise les sites à forte notoriété (besoin de confiance) et est particulièrement à l’écoute des signaux de réassurance (la sécurité des données bancaires, des données personnelles ; la qualité des produits qu’elle achète…).

La digital mum est active et a peu de temps libre

La social digital mum 

La plus représentée, c’est 30 % des digital mums. Férue de réseaux sociaux, et du média internet en général, elle :

  • Prolonge grâce à internet son expérience des médias traditionnels (télévision, radio, magazine)
  • Achète moins via internet et est plus portée sur les contenus qui s’y trouvent.

La social & shopping digital mum 

24% des digital mums, elle est hyperconnectée, elle est une véritable actrice du web 2.0 :

  • Elle communique via les réseaux sociaux mais également sur les forums.
  • Elle échange des astuces,des conseils, des expériences sur les produits.
  • Elle est complètement ancrée dans l’aire de la recommandation et du commerce : elle achète de tout, sur tout type de sites : collaboratifs, enchères…

Quels enjeux pour les marques ?

Les digital mums, une cible large à travers la France, représentent un enjeu majeur pour les marques. Elles se parlent, échangent, se font des recommandations, cherchent des informations, en bref : elles ne se suffisent pas du discours des marques. D’ailleurs elles font en général plus confiance à un commentaire laissé sur un blog par une autre maman qu’au moindre discours que la marque produit.

Les marques doivent prendre un compte les leaders d’opinions vers qui se tournent les digital mums. Être recommandé par une maman leader d’op' répandra un avis positif à toutes ses lectrices (et lecteurs bien entendu).

L’achat en ligne nécessite des visuels de réassurance comme les paiements sécurisés et la confidentialité des données. Le principal avantage pour les digital mums de l’achat en ligne est le gain de temps et la dématérialisation du magasin :

digital mums

Le développement du m-commerce devrait encore faire évoluer cette cible et la faire migrer vers une autre plateforme : le téléphone portable et plus particulièrement le smartphone.

Pour terminer on vous propose une infographie de text invaders qui résume pertinemment les pratiques des digital mum sur les réseaux sociaux :

infographie mamans digitales statistiques

A retenir :

  • Les digital mums ne sont pas un groupe homogène mais on peut relever des attentes communes entre les profils comme la recherche d’informations de confiance sur internet.
  • Elles échangent entre elles sur internet, de leurs expériences et de leurs attentes: les marques peuvent à partir de ces données ou bien revoir leur stratégie si les retours sont négatifs, ou bien l’améliorer et l’adapter aux attentes.
  • Les entreprises doivent également identifier les leaders d’opinion qui relaient les informations auprès de cette cible (blogueuse, maman, copine, etc).

Pour aller plus loin :
http ://www.digitalmums.fr/etude-digital-mum
http ://www.e-marketing.fr/digitalmums

New Call-to-action

Vous êtes de ceux qui sont prêts à agir pour transformer leur marketing ? Nous aussi !

Dans ce kit de démarrage, vous trouverez tout ce dont vous aurez besoin pour passer d'un marketing "bricolage" à un marketing performant.

Introduction
Partagez
Publié par
William Troillard

Commentaires

Laisser un commentaire