Découvrez tous nos domaines d'expertise pour booster la croissance de votre entreprise !

Téléchargez notre kit de démarrage inbound marketing. 8 modèles de documents gratuits et prêts à l'emploi !

Blog

Le (vrai) remède pour stopper le marketing intrusif

17 février 2016
Accueil du Blog  /  #Inbound Marketing  /  Le (vrai) remède pour stopper..
Au sommaire de cet article
Partagez

L’inbound marketing, traitement (de choc) contre le marketing nocif.jpg

« Encore de la pub ?! » : s’il vous arrive de prononcer cette phrase, vous êtes probablement victime de marketing nocif. Cette épidémie, dont le premier cas est apparu dans nos boîtes aux lettres, s’est insidieusement propagée à travers tous nos outils de communication.

Quand les technologies mobiles sont arrivées, le virus a muté et s’est attaqué à nos téléphones portables. Vous vous rappelez du fameux « message push » ? C’est lui. De la «  fenêtre intempestive ? » Dans intempestive, il y a peste. Mention spéciale pour le spam, souvent porteur de virus, qui fait tousser à la fois vos nerfs et votre ordinateur.

Certaines entreprises propagent, encore aujourd’hui, ces microbes quotidiens. Heureusement, le marketing intelligent a mis au point un traitement aussi redoutable qu’indispensable : l’Inbound Marketing. Voici comment dépister le marketing nocif et s’en débarrasser. A vie.

Le ROI, révélateur des premiers symptômes

Le retour sur investissement – ROI, pour les intimes – est un peu le « thermomètre » de l’entreprise : s’il démontre qu’elle dépense plus pour sa communication qu’elle ne gagne de clients, on sait qu’elle a de la fièvre. Ce ROI est donc inhérent au coût d’acquisition client, et évolue au gré des habitudes de consommation et de communication des prospects.

Les entreprises qui investissent dans l'inbound marketing économisent en moyenne 18K € (Hubspot, 2014), et ce n'est pas un hasard : en 2013, une étude Hubspot démontrait que « 8% seulement des affaires signées trouvent leur origine dans les salons, le marketing direct et la prospection téléphonique, mais elles ont coûté plus de 50% du budget marketing. » De même, 32 % des marketeurs Inbound et 37% des marketeurs Outbound pensent que la publicité traditionnelle payante (print, diffusion, achat d’espace) est la tactique marketing la plus dépassée ; vient ensuite la publicité payante en ligne pour 12 et 15% d’entre eux (State of Inbound 2015).

On ne sera donc pas surpris de constater que les plus bas coûts d’acquisition d’opportunité commerciale, communément appelés leads, concernent le marketing digital. Le coût par lead en Inbound Marketing revient autour de 60% moins cher que les méthodes traditionnelles de sollicitation, selon cette même étude.

Best_Marketing_Channels.png

 

Le constat est sans appel : les techniques du marketing traditionnel coûtent aujourd’hui plus cher qu’elles ne rapportent.

Suis-je malade, docteur ?

Si vous sentez que votre efficacité commerciale n’est plus au top de sa forme, il serait judicieux de prendre sa température. Connaissez-vous votre coût d’acquisition client actuel ? Pour le comparer dès à présent avec ce que serait votre ROI digital, demandez à notre confrère.

Des résultats rapides aux effets secondaires positifs

L’inbound marketing ne cesse de faire ses preuves, parmi un nombre d’entreprises toujours plus croissant. Les efforts déployés en Inbound Marketing ont un ROI beaucoup plus important que ceux déployés en Outbound, et ce peu importe la taille de l’entreprise ou le budget consacré au marketing (State Of Inbound 2015). Bonne nouvelle pour les petites entreprises, qui ont habituellement un budget marketing réduit : les résultats probants sont à la portée de tous.

Par ailleurs, le marketing de contenu génère 3 fois plus de leads et coute 62% moins cher que le marketing outbound traditionnel (Demand Metric). On gagne donc plus de contacts : les entreprises qui ont adopté le modèle Inbound Marketing génèrent 54% de leads en plus qu’avec les méthodes traditionnelles. (ExactTarget, 2014). Ce n’est donc pas étonnant si 71% des marketeurs B2B l'utilisent pour générer des leads (MarketingProfs).

Adopter le marketing digital, c’est également profiter de ses formidables outils. The Annuitas Group a notamment révélé une augmentation moyenne des revenus de 417% pour les entreprises ayant implémenté une solution de Marketing Automation. L’automatisation marketing, ou la capacité de déclencher et dérouler une campagne marketing quasiment sans intervention humaine, est en effet un outil puissant, qui ne peut être mis en place qu’au sein d’une stratégie inbound. En outre, selon une étude Spredfast/CMO Club, les entreprises qui ont un blog génèrent en moyenne 55% plus de trafic et 126% plus de leads que celles qui ne bloguent pas.

Puisque cette méthode rapporte vite, on investira davantage dedans. Aussi, 72% des entreprises indiquent qu’il est désormais plus simple de dégager des budgets pour leur stratégie de marketing numérique, contre +64% en 2014. (Etude Econsultancy Oracle, 2015)

Une méthode basée sur la connaissance du patient 

recherche-de-clients.jpg

Comme nous l’avons souligné précédemment, les victimes de marketing nocif ne sont plus réceptives au marketing traditionnel. En d’autres termes, travailler son argumentaire commercial en porte-à-porte équivaut à mettre un pansement sur une jambe nécrosée. Le succès de l’inbound s’explique donc simplement : il a compris qu’il fallait s’adapter à sa cible.

Si le consommateur a recours au net avant d’acheter, c’est là qu’il faut communiquer

61% des utilisateurs d'internet à travers le monde recherchent des produits en ligne et 44% des gens qui achètent en ligne commencent en utilisant un moteur de recherche. (Interconnected World: Shopping and Personal Finance, 2012). Il ne suffit donc pas d’être présent sur le web mais d’être trouvable : voici quelques pistes pour accroître votre visibilité.

Par ailleurs, les entreprises qui ont un site qui compte entre 401 et 1000 pages obtiennent 6 fois plus de leads que celles qui ont un site qui compte entre 51 et 100 pages (HubSpot Lead Generation Lessons from 4,000 Businesses, 2011). Il faut donc concentrer ses efforts sur le marketing de contenu ! Une stratégie de contenu peut vous permettre de vous insérer dans le processus de recherche de ces utilisateurs du web afin de les sensibiliser à votre entreprise, vos produits et vos services.

L’avenir est au marketing émotionnel

Le consommateur potentiel est un être humain avant d’être un client. Il répond donc aux mêmes stimuli que vous et moi, quel qu’en soit le déclencheur : ce sont les émotions. Et s’il ne fallait en générer qu’une, ce serait le sentiment d’appartenance. Pourquoi Apple est Apple ? Parce qu’ils ont créé un phénomène communautaire autour de la marque. L’appartenance au groupe est devenue plus importante que l’achat de matériel. D’un point de vue commercial, une communauté sous-entend en effet confiance, fidélité et recommandation. Oui, un peu comme un mariage mormon. Voilà ce qui explique notamment l’importance des réseaux sociaux : près de 30 millions de français soit 45% sont des utilisateurs quotidiens des réseaux sociaux (Etude WeAreSocial, 2015). Il est donc nécessaire d’y être présent !

Disons-le clairement : le meilleur moyen (de loin !) d’attirer l’Homme vers un produit est de le « prendre par les sentiments », donc de jouer sur son inconscient. C’est sur cette partie du cerveau que la communication doit se focaliser : c’est là qu’agit précisément l’inbound !

Les marketeurs ont adapté les techniques de prospection aux évolutions des habitudes de communication ; l’inbound marketing est aujourd’hui LA stratégie réellement adaptée aux comportements des consommateurs sur le web. Il  associe tous les paramètres utiles au déclenchement de l’acte d’achat, balayant ainsi les conséquences néfastes d’un marketing traditionnel inadapté.

Si vous aussi souffrez des conséquences du marketing nocif, n’attendez pas : consultez !

 

New Call-to-action

Vous êtes de ceux qui sont prêts à agir pour transformer leur marketing ? Nous aussi !

Dans ce kit de démarrage, vous trouverez tout ce dont vous aurez besoin pour passer d'un marketing "bricolage" à un marketing performant.

Publié par
William Troillard

Commentaires

Laisser un commentaire