<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=410661216031617&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

L’emailing est bien connu pour être une stratégie marketing des plus performantes. Privilégié tantôt pour informer, tantôt pour communiquer l'actualité de son entreprise, promouvoir un produit ou service, au fond, son objectif est de développer les ventes.New Call-to-action

Une newsletter marketing sera un formidable outil pour maintenir le contact avec votre base de prospects et nourrir la relation avec vos clients, notamment en ce qui concerne le lead nurturing.

Saviez-vous que le ROI est en moyenne de 40 € pour chaque euro investi dans une campagne d'emailing ?

Email-Marketing-ROI

Toutefois, les internautes sont de plus en plus frileux à communiquer leur adresse e-mail.

Et pour cause : 68,8 % des e-mails échangés chaque jour sont des spams !

Mettre en place une newsletter n'est donc pas un sujet à prendre à la légère. Il requerra de se poser les bonnes questions sur son contenu, sa mise en forme, sur votre audience, ou encore sur le mode d'envoi.

Justement, c'est ce que nous allons voir ensemble.
À travers ces conseils, nous voulons vous aider à délivrer le meilleur format de newsletter à votre audience de prospects ou clients.

Nous allons partager avec vous notre conception de la newsletter idéale et la démarche que nous employons nous-mêmes :

  1. Comprendre ce qui fonctionne : les bonnes pratiques
  2. Créer la structure idéale
  3. Utiliser un outil de template
  4. Planifier l’envoi au bon timing

Avant de poursuivre, abonnez-vous dès maintenant à la newsletter du blog ComExplorer.

Mettre en place une newsletter

Les meilleures pratiques de newsletter marketing

Un format court

De manière générale, on note que les formats courts fonctionnent le mieux. En effet, la newsletter doit inciter à rejoindre le site internet et proposer les actualités avec des liens de redirection.

Des titres et des sous-titres accrocheurs

Pour qu’elle soit lue, la newsletter doit attirer ses lecteurs avec des titres qui renferment déjà une information. Pas de généralité ou de banalité dans les titres comme « newsletter n°… » ou « Un nouvel article sur le blog ».

Une mise en forme épurée, un envoi court

Nous pensons que les mises en forme qui marchent bien sont généralement simples, pas trop chargées : trop d’infos, tuent l’info. De plus une mise en forme simple appuie la clarté du propos.

Des boutons pour guider l'expérience utilisateur

Tout au long de la newsletter, selon les sections que vous présenterez vous pourrez placer des call-to-action, boutons qui mèneront vos utilisateurs soit vers un contenu, soit vers une page de réseau social, soit sur la page d’accueil de votre site web.

Guider l'utilisateur tout au long de la newsletter

Par exemple :

  • les boutons de partage sur les réseaux sociaux,
  • un bouton « read more » ou « en savoir plus »
  • un bouton « visitez notre site web » avec un lien vers votre site
  • un bouton pour télécharger un livre blanc, la dernière brochure

Conformité à la règlementation

Un lien de désabonnement doit être présent dans votre newsletter. Il est obligatoire de permettre le désabonnement à vos prospects et clients. Ne cherchez pas à noyer, voire à masquer le lien, c’est complètement contre-intuitif et ça agace ! Le destinataire qui veut se désabonner à ses raisons… Pourquoi le retenir s’il n’est plus à l’écoute ?

La proximité en évitant le "no reply"

Utilisez une adresse d’envoi à laquelle vos abonnés pourront vous répondre. Certains d'entre eux auront certainement des retours très utiles à vous faire : des remarques pour améliorer votre newsletter, des suggestions de sujets qu’ils souhaiteraient voir aborder...

Le ton adapté à votre image

Choisissez un ton qui vous correspond et déterminez-le pour toutes vos newsletters : sympathique, sérieux, divertissant… Quelle est l’identité que vous souhaitez mettre en avant ?

Réaliser une newsletter marketing

Passons maintenant à l’aspect pratique. Comment construire sa newsletter ?

Étape 1 : créer un zoning fonctionnel

En conception web, le zoning fonctionnel est la représentation prototypée d'une page (ici, de la newsletter). Elle permet de hiérarchiser l'information pour donner une place aux différents éléments.

Dans le cadre d'une newsletter, nous identifions plusieurs briques :

  • Le "fold" : il s'agit de la partie visible de l’écran sans que l'utilisateur n'ait a défiler avec sa souris (on appelle ça le « fold », en référence au journal plié). En l'occurence, mettez l’information importante en haut de la newsletter ;
  • Les titres : ils auront besoin d'être attractifs, sans être racoleur. Pensez à les faire assez gros pour qu'ils soient facile à lire et qu'ils se détachent du reste de la newsletter ;
  • Call-to-action : positionnez peu de boutons, mais les bons. Pour cela posez-vous la question de l'objectif à atteindre : quelle est action que doit mener l'utilisateur ? En mettant trop de boutons, cela portera à confusion. Limitez donc le nombre de préférence à 1 seul bouton et maximum 2 ou 3 pour être le plus clair possible sur l'objectif.
  • Le logo : pensez à faire apparaître le nom de votre entreprise à travers son logo dans votre newsletter. C’est lui qui permettra l’identification visuelle de votre marque ;
  • Les images : restez léger ! Les images sont généralement lourdes à charger. De plus, la plupart des clients e-mails (tel que Outlook) n'affichent pas par défaut les images. Évitez donc à tout prix de mettre le texte important dans un visuel… Sans quoi certains de vos abonnés ne le verront tout simplment pas ;
  • Les textes : pensez à votre story-telling, soyez simple et direct ;

A présent, prenez une feuille blanche, dessinez votre idée de mise en page et observez le résultat en vous mettant dans la peau de votre abonné :

  • L'information est-elle facile d'accès ?
  • Le rôle de chaque bloc est-il facile à comprendre ?
  • L'objectif de chaque bouton est-il clair ?
  • Les titres sont-ils explicites ?

Pour créer votre zoning, vous pouvez aussi utiliser des outils de wireframing tels que Balsamiq ou Wireframe.cc.

En exemple, voici quelques concepts de zoning de newsletters que nous avons travaillés pour ComExplorer : 

template-newsletter
Newsletter Comexplorer, version 1

 

template-newletter2
Newsletter Comexplorer, version 2

Etape 2 : implémentez votre newsletter dans un outil d'emailing

Il existe de nombreux outils d'emailing. A l'agence nous utilisons la solution HubSpot, qui nous sert plus généralement à piloter l'ensemble de nos actions de marketing en ligne.

Mailchimp est également très populaire pour créer sa newsletter et gérer les envois. Le système est facile à prendre en main, car il permet faire la mise en page tout simplement en glissant-déposant les différents éléments dans la page :

mailchimp drag drop

On peut également analyser le comportement des utilisateurs :

  • Combien l’ont ouvert ?
  • Combien ont cliqué sur les liens à l’intérieur du mail ?
  • Combien se sont désabonnés ?

Cela permettra comprendre les résultats et de tirer des conclusions concernant la performance de la newsletter pour l’améliorer.

Capture d’écran 2015-03-27 à 11.52.16

Etape 3 : planifiez l’envoi au bon moment

Considérez votre nouvelle newsletter comme un rendez-vous. Elle aura besoin d'être envoyée à jour et heure régulière, mais à des intervalles pas trop resserrés afin de ne pas donner le sentiment de « spammer » vos destinataires.

Idéalement, choisissez un jour fixe dans la semaine. Généralement, le mardi et jeudi sont des jours où les taux d'ouvertures sont meilleurs, comme l'illustre ce graphique :

best-time-to-send-emails

Gardez à l'esprit de toujours privilégier l'expérience utilisateur

Une bonne expérience utilisateur donnera à vos contacts l'envie de continuer à recevoir votre newsletter. Les points qui nous parraissent essentiels ici sont :

  • Si c'est la newsletter de votre blog, n'essayez pas d'être commercial : vos utilisateurs attendront une information utile, des conseils, de la pédagogie. Réservez l'information commerciale pour votre newsletter produit.
  • Pensez à la consultation sur mobile et faites une structure "responsive", qui s'adapte selon la taille de l'écran.
  • Hierarchisez les informations, en commençant par les plus importantes.

Une fois votre newsletter crée, testez-la sur un premier segment d'abonnés, analysez les retours (taux de clics, ouverture...) et améliorez-la au besoin.

newsletter-inbound-marketing

NOTEZ CET ARTICLE !

Commentaires

A lire maintenant

Livre Inbound Marketing

10 019
MARKETEURS ET VOUS ?

Ils reçoivent les notifications du blog chaque jeudi. Rejoignez-les ! Il vous suffit d'entrer votre email ci-dessous pour commencer.