Découvrez tous nos domaines d'expertise pour booster la croissance de votre entreprise !

Téléchargez notre kit de démarrage inbound marketing. 8 modèles de documents gratuits et prêts à l'emploi !

Blog

Réussir vos cocons sémantiques : le Graal pour performer en SEO

11 avril 2022
Accueil du Blog  /  #SEO  /  Réussir vos cocons sémantiques..
Au sommaire de cet article
Partagez

Toutes les personnes qui naviguent dans la sphère du SEO ont déjà entendu parler du cocon sémantique. Mais combien savent vraiment de quoi il s'agit ? Cette méthode encore mystérieuse pour certains est une véritable mine d'or pour d'autres. Si vous faites partie de ceux qui ne maîtrisent pas encore le sujet, voici un article spécialement rédigé pour vous. Vous y trouverez les connaissances de base pour comprendre ce système popularisé par Laurent Bourrelly, ainsi que notre méthode pour le mettre en place dans les règles de l'art.

Cocon sémantique ou topic cluster : la définition

Le cocon sémantique est une méthode de maillage interne qui permet d'organiser le contenu d'un site web de manière pertinente pour les internautes et performante pour les moteurs de recherche. 

Il consiste à créer une multitude de liens hiérarchisés autour d'une page pilier afin d'améliorer son référencement naturel. Chaque page conduit vers une page sœur, une page fille ou une page mère en fonction de son rôle dans le cocon : le maillage structuré qui en découle permet au jus SEO de circuler efficacement vers la page cible.

Le cocon est dit sémantique, car il se construit autour d'une thématique travaillée sur de nombreuses pages liées par quelques mots-clés proches et un champ sémantique exploité au maximum de ses possibilités. 

On peut rapprocher la technique du cocon sémantique à celle du siloing qui consiste à créer un maillage vertical entre des pages regroupées en silo. La différence principale réside dans l'étanchéité des groupes thématiques ou sémantiques. Le siloing organise les sites web en groupes de pages non reliés entre eux, alors qu'un cocon sémantique va créer des liens entre les groupes à travers les pages de même niveau. 

maillage-interne

Un cocon sémantique pour sur-performer en SEO 

Le cocon sémantique présente de nombreux avantages en termes de référencement naturel. 

Il permet de cibler les mots-clés de longue traine 

À moins de s'appeler Amazon, il est aujourd'hui impossible de se positionner sur un mot-clé à fort volume de recherche avec une seule page et même quelques-unes. Pour y parvenir, un environnement sémantique puissant est indispensable : c'est là qu'intervient le cocon. 

Les nombreuses pages qui gravitent autour de la page pilier sont optimisées sur des mots-clés de longue traine en lien avec la requête principale visée. Bien plus faciles à positionner, ces pages vont attirer du trafic, puis guider les visiteurs vers la page cible. Idem pour le jus SEO qui va ruisseler vers la page pilier qui sera donc mieux référencée. Cocon sémantique et longue traine font donc bon ménage !

Basé sur le maillage interne, il optimise son exploitation 

Le cocon sémantique permet d'obtenir un site web à l'architecture orientée utilisateur. Le maillage interne hiérarchisé offre une navigation facile : les problématiques recherchées par les internautes sont traitées dans leur ensemble dans des textes reliés les uns aux autres de manière logique. Le temps passé sur le site est donc naturellement prolongé, ce qui renvoie une image positive aux moteurs de recherche. 

Pour les robots d'indexation, l'impression est la même. L'environnement sémantique structuré par des liens internes bien pensés leur envoie un signal fort : le site est complet, expert et optimisé pour l'expérience utilisateur. 

Il facilite le travail des Crawlers, les robots d'indexation de Google 

La structure d'un cocon sémantique est réalisée de telle manière que les moteurs de recherche peuvent facilement crawler l'intégralité de ses pages : le poids sémantique sera donc plus important. Ils pourront également constater la cohérence sémantique du site et le considérer comme une réponse pertinente aux requêtes des internautes. 

Par exemple, un site qui traite des soins à apporter aux chats à travers des centaines d'articles spécialisés maillés selon les règles du cocon sémantique aura nécessairement plus de poids qu'un autre sur les animaux qui aborde cette thématique de manière ponctuelle. En théorie, Google placera les pages du premier avant celles du second. 

Un cocon sémantique pour répondre à nos nouvelles façons de chercher et aux nouveaux algorithmes de Google 

Notre usage d'internet évolue et Google s'adapte. Les cocons sémantiques répondent davantage aux nouvelles exigences des utilisateurs. 

Les internautes ont changé leur manière de chercher sur internet 

Globalement, es internautes utilisent de plus en plus de mots dans leurs requêtes. En 2012, les mots-clés composés de 4 mots et plus représentaient environ 18 % des recherches1. En 2020, ce chiffre est monté jusqu’à 70 %2. L'étendue des contenus disponibles pousse les internautes à affiner leurs demandes au maximum. Les requêtes de longue traine ont donc le vent en poupe, ce qui représente un avantage pour les cocons sémantiques. 

En parallèle, les appareils ont évolué : l'utilisation des mobiles et des assistants vocaux a explosé et les recherches vocales qui vont avec aussi. Les requêtes prennent de plus en plus la forme de question, ce qui implique un rapprochement avec des mots-clés de longue traine et un langage naturel porté davantage sur la sémantique. 

Google analyse les sites avec beaucoup plus de finesse 

Au début d'internet, les moteurs de recherche comptaient le nombre de fois qu'un mot-clé apparaissait dans une page pour juger de la pertinence de celle-ci. Aujourd'hui, ce type de fonctionnement n'intéresse plus personne : il ne garantit en rien la qualité d'un contenu. Les règles de référencement naturel ont donc changé. 

Pour mettre en avant les pages qui répondent réellement aux interrogations des utilisateurs, Google s'intéresse aujourd'hui au sens global de la requête ainsi qu'à l'intention de recherche. L'internaute cherche-t-il à obtenir des informations, à comparer des services,  acheter un produit ? Un cocon sémantique répond à toutes les questions précises des utilisateurs sur une thématique donnée en consacrant une page par requête. Cette manière de procéder facilite la tâche des moteurs de recherche. 

Kit inbound marketing ComExplorer

Les contenus longs, c'est mieux ! 

Les textes de la première page des résultats de Google contiennent en moyenne  1890 mots3. Le moteur de recherche favorise les longs textes, car les internautes recherchent des informations pertinentes et complètes. C'est exactement ce que permettent de construire les cocons sémantiques : des sites extrêmement fournis qui traitent une thématique de manière exhaustive et qui poussent les visiteurs à naviguer facilement de page en page. 

La méthode pour réussir votre stratégie de cocon sémantique 

Voici maintenant notre méthode en 5 étapes pour construire un cocon qui marche. 

methode-seo

1. Choisir vos mots-clés 

À la base de tout : les mots-clés  ! Sélectionnez ceux qui évoquent le mieux votre thématique, en faisant attention à : 

  • leur volume de recherche mensuel ;
  • leur niveau de difficulté, c'est-à-dire l'importance de la concurrence ;
  • l'intention de recherche. Les requêtes choisies doivent notamment exprimer un désir de passer à l'action. 

2. Trouver vos principaux topics 

Une fois votre liste de mots-clés établie, organisez-les sous forme de mind map en créant des groupes sémantiques. Par exemple, si vous êtes coach sportif, vous pouvez rapprocher les requêtes liées à la prise de masse : « comment augmenter sa masse musculaire », « quels exercices pour prendre des bras », etc. Construisez tous vos autres groupes ainsi : sèche, alimentation, produits, matériel de musculation, etc. 

Vous aurez ainsi un certain nombre de topics ou thématiques qui devront être connectés de manière logique dans votre cocon. Par exemple, la sèche et l'alimentation ont des liens qu'il faudra mettre en évidence. Il n'y a pas de quantité de topics idéale : cela dépend avant tout de votre secteur et du nombre de recherches pour vos mots-clés. Par exemple, est-il pertinent de créer un topic pour quelques requêtes qui comptabilisent une cinquantaine de recherches mensuelles ?

3. Créer les contenus de vos pages filles 

Les plans de votre cocon sont prêts ? Il faut maintenant passer à la création du contenu. Commencez toujours par les pages filles, c'est-à-dire les plus profondes qui répondent à des requêtes de longue traine. Au début, c'est par là que les internautes entreront sur votre site. Pour les aider à se diriger vers votre page pilier, créez des liens pointant vers elle, mais aussi des CTA qui les incitent à consulter d'autres articles.   

Point important : vos contenus doivent correspondre à chaque étape de votre Buyer persona. Les pages filles étant un des points d'entrée de votre site, elles doivent répondre à des questions posées par des novices. Proposez-leur des textes informationnels qui explorent le sujet et offrent des solutions concrètes. Si vous essayez de leur vendre des produits directement, ils risquent de partir en courant et de ne jamais revenir. Chaque chose en son temps !

4. Élaborer votre page pilier 

Une fois toutes les pages filles en ligne, vous pouvez passer à la création de la page pilier qui est LA page de référence, celle que vous souhaitez voir apparaître sur la première page de Google. Pour bien fonctionner, elle doit résumer les idées principales des pages filles et bien sûr contenir des liens vers chacune d'entre elles. 

Il s'agit d'une page très longue qui contient plusieurs milliers de mots et qui peut être considérée comme la bible de la thématique que vous couvrez. Pour une meilleure navigation, pensez à mettre tout en haut de la page un sommaire reprenant toutes les grandes parties de votre guide. 

5. Densifier votre maillage interne 

Une fois toutes les pages en place, créez le maillage selon les règles du cocon sémantique et réitérez l'opération à chaque fois qu'un nouveau contenu est publié. Concrètement, chaque page doit être liée à sa page mère ou à ses pages filles selon les cas, ainsi qu'à ses pages sœurs qui sont des pages de même niveau. Cette méthode est un travail de longue haleine qui demande des retours constants sur le contenu déjà en ligne. 

Créer un cocon sémantique peut sembler complexe. C'est pourquoi il est préférable de s'aider d'outils conçus expressément pour leur mise en place. On peut par exemple penser à Gephi, Cocon.se ou encore Bombyx pour ceux qui utilisent Wordpress. Hubspot propose également un très bon outil SEO dans son CMS Hub. 

L’erreur à ne pas faire : la cannibalisation de plusieurs pages 

Le cocon sémantique est une méthode puissante qui comporte cependant un risque :  la cannibalisation ! Ce terme un peu barbare est utilisé lorsque plusieurs pages d'un même cocon se font concurrence. Cela peut arriver lorsque :

  • plusieurs articles sont optimisés sur le même mot-clé ;
  • les requêtes de longue traine sont trop proches les unes des autres ;
  • les pages piliers reprennent trop d'informations de leurs pages filles. 

 

Si vous désirez bien positionner votre site sur quelques mots-clés très concurrentiels, le cocon sémantique est fait pour vous. Cette méthode est également excellente pour devenir le leader sur une thématique plus nichée. N'oubliez pas toutefois que construire un cocon prend du temps. En attendant de récolter les fruits de votre travail, pensez à mettre en place une stratégie payante (SEA) qui vous donnera des résultats rapides.

Sources :
 
Crédits photos :
  • Aleksander Zhelonkin
  • tumsasedgars
     

 

 

Vous êtes de ceux qui sont prêts à agir pour transformer leur marketing ? Nous aussi !

Dans ce kit de démarrage, vous trouverez tout ce dont vous aurez besoin pour passer d'un marketing "bricolage" à un marketing performant.

Publié par
Emilie Palierne

Commentaires

Laisser un commentaire