<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=410661216031617&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Nos solutions

Découvrez tous nos domaines d'expertise pour booster la croissance de votre entreprise !

Téléchargez notre kit de démarrage inbound marketing. 8 modèles de documents gratuits et prêts à l'emploi !

Blog

SEO : le guide complet du référencement naturel pour débutant

30 juillet 2020
Accueil du Blog  /  SEO : le guide complet du..

Le SEO ou Optimisation du Référencement Naturel dans les moteurs de recherche est l'un des meilleurs leviers marketing. Cependant, il est souvent vécu comme une tâche compliquée, voire insurmontable tant il comporte un nombre important de paramètres. Pourtant, avec la bonne méthode et un travail régulier, le SEO est à la portée de toutes les entreprises. Que vous soyez entrepreneur, responsable marketing ou que vous débutiez en SEO, vous découvrirez dans ce guide complet tout le savoir qu’il faut maîtriser pour bien démarrer.

SEO

Qu’allez-vous découvrir dans ce guide sur le SEO ?

Voici les 6 sections de cet article complet sur les bonnes pratiques liées au référencement naturel. Dans ce guide nous vous révélons les bases, mais il y a toujours davantage à découvrir. Pour cela, rendez-vous dans notre formation !

  1. Dans un premier temps, vous allez découvrir une définition du SEO et une explication de son importance dans le référencement des pages de votre site web.
  2. Ensuite, nous verrons comment fonctionnent les moteurs de recherche. Google est sans conteste l’outil le plus utilisé au monde. Il est indispensable de bien connaître ses rouages pour en tirer parti. 
  3. Le référencement naturel aujourd’hui ! Les techniques de SEO ont énormément évolué depuis leurs débuts. Appliquez les bonnes pratiques et évitez de faire du SEO préhistorique…
  4. Optimisation on-site et off-site (interne/externe au site) : ces termes vous donnent la migraine ? Pourtant, ils représentent la clé de voute du référencement naturel. Nous vous expliquons tout, des définitions aux techniques à adopter. 
  5. Les éléments clés de l'optimisation on-page : explorons en profondeur l’optimisation de votre site. Nous verrons quels sont les éléments à créer ou modifier pour observer les premiers résultats. 
  6. Pour finir, nous vous donnons les clés du plan d’actions SEO. Comment planifier votre stratégie de référencement naturel ? Comment mesurer l’impact des actions que vous mettez en place ? Vous aurez alors toutes les connaissances pour lancer votre stratégie dès demain.  

Ce guide est inédit, vous ne le trouverez nulle part ailleurs. N'hésitez pas à le partager dès maintenant avec tous vos contacts !

Définition et importance du SEO

Commençons avec la première section, et penchons nous sur la définition de wikipedia :

« L’optimisation pour les moteurs de recherche (en anglais : Search Engine Optimization, SEO) est un ensemble de techniques visant à favoriser la compréhension de la thématique et du contenu d'une ou de l'ensemble des pages d'un site Web par les moteurs de recherche. [...] L'objectif de ce procédé est d'orienter le positionnement d'une page Web dans les résultats de recherche des moteurs sur des mots-clés correspondant aux thèmes principaux du site. »

Le SEO est donc un ensemble d’actions qui ont pour objectif de favoriser le classement d'un site dans les résultats de recherche dits « naturels », par opposition aux liens publicitaires dits « payants ».

Au coeur du SEO, se trouvent donc les moteurs de recherche. Autrement dit : tant que Google offrira des résultats naturels de recherche, il y aura du SEO.

Les techniques permettant de favoriser le référencement évoluent au rythme des mises à jour des moteurs de recherche. Ces derniers développent des améliorations constamment afin d’offrir les meilleurs résultats possibles aux internautes. Le SEO n’est donc pas figé : il  tente de s’adapter rapidement et efficacement aux exigences changeantes des moteurs de recherche.

techniques-SEO

Le SEO, c’est donc permettre à Google de comprendre que le contenu de votre site est le mieux qualifié pour répondre aux recherches des internautes. Cette stratégie prend du temps et les bénéfices n’arrivent pas du jour au lendemain mais sont durables. Votre site continuera à être bien placé dans les résultats des moteurs de recherche même s’il est inactif pendant quelques semaines, contrairement au référencement payant. 

Pourquoi le SEO est-il si important ? Pourquoi devez-vous investir dans cette stratégie pour améliorer votre présence sur le web ? 

93 % des expériences en ligne commencent sur un moteur de recherche. De plus, les visiteurs qui arrivent sur votre site par ce biais sont bien plus engagés que ceux qui viennent d’un réseau social. C’est logique : ils ont tapé des mots-clés dans la barre de recherche car ils avaient un réel besoin, une véritable envie de trouver une réponse à leur question. 

Si nous devions vous donner un chiffre et un seul pour vous convaincre de l’efficacité du SEO, ce serait celui-ci : les leads issus du SEO ont un taux de conversion de 14,6 %. C’est presque 10 fois plus que les méthodes de prospection sortante. 

Comment fonctionnent les moteurs de recherche ?

Dans cet article, nous ne parlerons pas réellement des moteurs de recherche, mais plutôt de Google. Pourquoi ? Tout simplement parce que 94 % des internautes utilisent Google ! 

 

importance-google

Le processus en 6 étapes du travail effectué par Google

Google fonctionne selon un schéma type qui se décompose en plusieurs étapes.

  • Dans un premier temps, il parcourt le web de lien en lien à l’aide de robots pour indexer les pages qui viennent d’être créés.
  • Ensuite, il analyse les sites et pages recensés : il observe les positionnements de mots-clés, de popularité. 
  • Une fois ce travail effectué, il utilise l’ensemble des données qu’il possède pour réaliser un classement des différents sites.
  • Il enregistre les pages scannées dans sa mémoire cache.
  • Puis il interprète et compare les résultats par rapport aux requêtes des internautes. 
  • Enfin, il délivre une liste de réponses : c’est la Search Engine Result Page plus connue sous le nom de SERP.

fonctionnement-moteur-recherche

Google : les tendances 2020 

Google met son algorithme à jour régulièrement. Il est donc essentiel de se tenir au courant des tendances à suivre pour rester au top de son référencement naturel. 

En 2020, il faudra faire particulièrement attention à :

  • l’expérience utilisateur
  • l’importance des rich snipets
  • la recherche vocale 
  • la recherche sur mobile
  • l’impact de la vidéo

Et bien sûr, le contenu est toujours roi ! Pour se positionner en première page de la SERP, il faut plus que jamais publier de contenu qualitatif, utile aux visiteurs. 

La position zéro, c’est quoi ? 

Vous avez entendu parler de la position zéro mais vous ne comprenez pas comment on peut être encore meilleur que le premier ? 

Il s’agit du Saint-Graal du référencement naturel. C’est le résultat situé tout en haut de la SERP de Google. Il est encadré et peut contenir une image associée ou une vidéo. Sa visibilité est bien plus grande que le résultat en première position. Les internautes ont donc tendance à cliquer davantage dessus. 

Réussir à atteindre une ou plusieurs positions zéro est un signe d’autorité de votre site. Cela signifie que Google le reconnaît comme étant fiable et pertinent. Bref, il est devenu une référence dans votre thématique. Félicitations, votre SEO a été bien mené… et doit continuer à l’être où votre position zéro deviendra vite un lointain souvenir. 

Le référencement naturel aujourd’hui

Vous vous en doutez, le SEO n’a pas toujours eu le même visage. Aux premiers balbutiements d’internet, les moteurs de recherche fonctionnaient différemment et les mots-clés étaient la seule indication leur permettant de classer le contenu mis en ligne. 

Ceux qui avaient compris cela s’amusaient alors à bourrer leurs pages de mots-clés sans se soucier du sens de leur contenu ni de l’expérience utilisateur. 

Ce type de pratique appelée « keyword stuffing » ou « bourrage de mots-clés » est d’un autre âge et ne satisfait pas Google qui a été le premier à développer un système de référencement intelligent. 

Ne vous laissez pas influencer par les personnes qui vous soutiennent que votre mot-clé principal doit apparaître tous les 100 mots dans sa forme brut. Cela n’a plus aucun sens aujourd’hui. Google et ses confrères sont bien plus malins que ça !

bourrage-mots-clés

Les 4 domaines à travailler pour être bien référencé en 2020

Pour avoir un site bien référencé et espérer atteindre la position zéro, 4 points doivent être travaillés de manière simultanée.

  • La pertinence du contenu : est-ce que vos pages répondent bien aux questionnements des internautes ? 
  • La popularité : votre site est-il cité par beaucoup d’autres sites web ?
  • La technique : les moteurs de recherche peuvent-ils facilement interpréter votre site
  • L’expérience utilisateur : est-ce que vos visiteurs sont satisfaits de leur navigation sur votre site ?


fondamentaux-SEO

L’importance des backlinks 

Tous ces points sont-ils égaux ? Pas vraiment. Votre priorité doit être fixée sur les liens entrants car parmi les 200 critères utilisés par Google pour classer les pages et sites web, c’est celui de la popularité qui est le plus important. La star des moteurs de recherche considère qu’un site vaut mieux que les autres s’il a plus de backlinks. 

Mais attention ! Google ne compte pas juste le nombre de liens entrants de votre site, il juge également leur qualité. En gros, il vaut mieux avoir 10 backlinks qualitatifs que 100  issus de sites peu intéressants d’un point de vue SEO. 

Mais alors, un lien de qualité, c’est quoi exactement ?

C’est un lien qui vient d’un site : 

  • populaire et donc qui a beaucoup de trafic
  • qui a de l’autorité
  • en rapport avec la thématique de votre propre site
  • que vous n’avez pas payé pour placer un lien de préférence : Google ne recommande pas ce procédé. Il se peut qu’il vous pénalise pour cela. 

Mais ce n’est pas tout, les liens doivent en plus apparaitre dans le corps de la page et utiliser une ancre pertinente. 

Bien comprendre le concept de mot-clé

Passons maintenant à une partie essentielle du SEO : les mots-clés.

Un mot-clé est tout simplement le ou les mots que tapent les utilisateurs dans la barre de recherche de Google ou n’importe quel autre moteur de recherche (Bing mais aussi Youtube). On l’appelle aussi requête ou encore requête-clé. 

Les mots-clés se divisent en 2 catégories : 

  • Les mots-clés principaux sont en rapport direct avec votre activité ou vos produits. On en choisit toujours un seul par page web. Essentielles à travailler, ces requêtes sont celles qui vont attirer le plus votre Buyer Persona.  
  • Les mots-clés secondaires sont ceux sur lesquels vous aimeriez vous positionner pour gagner un trafic plus large. Ils représentent un complément bienvenue mais sont très nombreux. Il faut donc savoir les choisir avec soin. 

Voici un exemple concret pour différencier ces 2 types de mots-clés.

mot-clé-principal-secondaire

Comment trouver des idées de mots-clés ? 

Plusieurs solutions s’offrent à vous. Vous pouvez :

  • déterminer les mots utilisés par vos Buyer Persona
  • étudier les pages de vos concurrents 
  • observer les recherches effectuées dans la barre de recherche de votre propre site
  • naviguer sur les réseaux sociaux
  • utiliser des outils SEO : Google Trends, Google Ads, Semrush, etc.

Comment faire le tri parmi les mots-clés trouvés et choisir les plus performants ? 

Tout d’abord, vous allez devoir comparer le volume de recherche des différents mots-clés exprimant le même besoin. Le volume de recherche est le nombre de fois qu’un mot-clé a été tapé dans un moteur de recherche en un mois. Votre mot-clé principal doit être celui qui est le plus populaire. 

Par exemple, imaginons que vous vendez des bottes de pluie dans votre boutique en ligne. Quel mot-clé allez-vous choisir ? Voici le volume de 2 d’entre eux :

  • bottes en caoutchouc : 246 000 
  • bottes de pluie : 12 100

Bien évidemment, la première solution est la plus intéressante car elle peut attirer potentiellement 20 fois plus de trafic que la seconde. Vous pouvez trouver ce type d’information grâce à des outils comme Semrush par exemple. 

Mais est-ce aussi simple que cela ? Malheureusement non ! Intéressons-nous maintenant à un autre critère important à prendre en compte : la concurrence. 

Reprenons l’exemple des bottes de pluie. Voici le score de concurrence des mots-clés choisis : 

  • bottes en caoutchouc : 73
  • bottes de pluie : 47

47 est un score assez élevé. 73 signifie que la tâche est quasiment impossible. En résumé, ces scores montrent que la concurrence est très présente sur ces deux requêtes. Si votre site est relativement récent, vous aurez énormément de mal à vous positionner sur la première page de la SERP sur ces mots-clés. 

Des sites plus anciens, plus populaires et dont le SEO est plus performant ne seront pas menacés par votre arrivée sur le marché, en tout cas dans un premier temps. Des efforts réguliers sur une longue période vous aideront à inverser la tendance.

 

mots-clé-volume-concurrence

Les mots-clés de longue-traîne

Mais alors comment faire pour se positionner lorsque l’on vient de lancer son site ? Heureusement, des solutions existent !

Vous pouvez vous appuyer sur les mots-clés de longue traîne. Il s’agit de requêtes plus longues (à partir de 3 ou 4 mots) et donc plus ciblées. Leurs avantages sont nombreux.

  • Ils ont un volume moins important mais la concurrence est aussi plus faible.
  • Ils convertissent mieux car ils sont utilisés par des internautes qui savent précisément ce qu’ils cherchent.
  • Ils sont nombreux, presque infinis et permettent de mettre en place une stratégie SEO puissante. 
  • Ils soutiennent le travail des mots-clés de tête (courts et généralistes comme « bottes ») en parallèle car ils sont inclus dans la requête longue traine. 

mot-clé-longue-traine

 

Voici quelques exemples de mots-clés de longue traîne toujours en rapport avec notre boutique de bottes en ligne, leur volume et leur concurrence. 

longue-traine-SEO

On voit donc que les volumes baissent énormément mais que la concurrence aussi. Vous avez donc plus de chance de bien vous positionner sur la SERP. 

On peut remarquer avec intérêt que les femmes utilisent beaucoup plus le mot-clé « bottes de pluie » que « bottes en caoutchouc » quand il s’agit d’achat pour elle-même. Il ne faut pas passer à côté de ce détail qui a en fait toute son importance !

La dernière requête du tableau est un exemple de question posée par les internautes. Le volume est très faible mais la concurrence aussi : il sera très facile de positionner une page de blog optimisée sur ce mot-clé même si votre site est encore jeune. Pourquoi ne pas rédiger un article offrant une réponse à cette question cruciale ? Cela vous apportera un peu de trafic. 

En SEO, il vaut mieux commencer petit et s’imposer progressivement, surtout si votre budget est limité. 

Ebook 9 etapes strategie inbound marketing ComExplorer

Optimisation on-site

L’optimisation on-site concerne le site tout entier du point de vue des moteurs de recherche. Elle se travaille principalement sur 2 niveaux. 

Le SEO technique

L’aspect technique du SEO doit répondre à un certain nombre d’exigences :

  • Le code doit être optimisé.
  • La vitesse de chargement du site doit être suffisamment rapide.
  • Le site doit être « mobile-friendly » et doit donc utiliser un design responsive qui permet d’adapter vos pages à la taille de l’écran de vos visiteurs. 

site-responsive

  • Il doit aussi être « https », c’est-à-dire sécurisé.

Si votre site internet répond à tous ces critères, Google aura tendance à le favoriser par rapport à la concurrence. Ces points sont donc essentiels à respecter !

L’expérience utilisateur

Pour répondre aux attentes des internautes et donc plaire à Google, votre site web doit proposer une navigation facile et pratique. Cela passe notamment par une architecture de site logique et organisée.

expérience-utilisateur-UX

L’optimisation off-site : le royaume du backlink

Comme son nom l’indique, l’optimisation off-page concerne tout ce qui se passe en dehors de votre site. Elle participe au développement de sa réputation mais aussi à l’augmentation de sa note d’autorité appelée PageRank. 

La quantité et la qualité des liens pointant sur votre site est le premier critère de classement de Google. À qualité égale, le moteur de recherche aura toujours tendance à favoriser une page qui possède plus de liens entrants. Prendre le temps de construire une stratégie de « linkbuilding » est donc primordial. 

Comment obtenir des liens entrants ?

Différentes options se présentent à vous. Vous pouvez entre autres :

  • créer du contenu de qualité et attendre que des sites le repèrent naturellement
  • proposer des échanges de liens ou articles invités à vos partenaires
  • acheter des liens via des plateformes de netlinking

Attention à la dernière possibilité : Google ne recommande pas ce type d’actions !

liens-entrants-backlinkAutres techniques pour améliorer son SEO off-page

Pour travailler encore un peu plus votre référencement naturel, vous pouvez aussi :

  • partager au maximum les images de votre site
  • obtenir des avis sur Google Business

Focus sur l’optimisation on-page

L’optimisation on-page concerne toutes les actions que vous allez mettre en place directement sur vos pages pour renforcer votre SEO. C’est ici que les mots-clés que vous avez cherchés et listés vont prendre toute leur importance. Car ils permettent aux moteurs de recherche de bien comprendre de quoi parlent chacune des pages de votre site. 

La règle d’or du SEO on-page

Si vous ne devez retenir qu’une seule règle du SEO on-page, c’est celle-ci :

une page = un mot-clé

Chaque page doit servir à positionner un mot-clé et un seul ! Pourquoi ? Pour faciliter le travail des moteurs de recherche. Si vous cherchez à aborder différents sujets sur une page et ne restez pas concentré sur un mot-clé précis, Google et ses collègues ne vont pas réussir à comprendre de quoi parle votre texte. Dans le doute, ils ne s’embêteront pas et classeront votre page à un endroit où personne ne viendra la chercher. 

Que faut-il optimiser sur vos pages ? 

Différentes zones de votre page doivent répondre aux critères du SEO.

  • L’URL : c’est l’adresse de votre page.
  • Le titre SEO aussi connu sous le nom de meta title. Il ne faut pas le confondre avec le titre de votre page qui s’intègre dans la balise h1. Il doit bien évidemment contenir votre mot-clé principal qui, si possible, doit être placé au début du titre. 
  • La meta description : c’est le petit texte présent sous le titre des différentes pages qui apparaissent dans les résultats de Google. Les moteurs de recherche n’en tiennent pas compte pour le référencement naturel mais elle peut convaincre l’internaute de cliquer sur votre lien. Il est donc important de la rédiger avec attention. 
  • Les titres hiérarchisés de votre texte : h1, h2, h3, h4, etc. : ils doivent contenir votre mot-clé principal ou des variantes de celui-ci. C’est aussi un bon endroit pour placer des mots-clés secondaires.
  • Les textes des balises alt des images de votre page : idem, ils doivent comporter vos mots-clés.

SEO-on-page

Le champ sémantique : cultivez-le sur toutes vos pages !

Insérer des mots-clés est essentiel pour aider Google à comprendre votre texte mais ce n’est pas suffisant. Imaginons que vous souhaitiez vous positionner sur le mot « trafic ». À quoi pensez-vous en lisant ce mot ?

  • au trafic des visiteurs sur votre site
  • au trafic routier 
  • au trafic de drogue 

À votre avis, que va penser Google de son côté ? Il ne saura pas de quoi vous voulez parler exactement. 

Pour que Google comprenne bien de quoi vous parlez, vous devez l’aider en enrichissant sémantiquement votre texte. Concrètement, ça veut dire quoi ? Ça signifie que vous devez utiliser des mots qui aideront à définir le sujet avec précision. 

Voici quelques exemples :

champ-sémantique-SEO

Bien sûr, en rédigeant votre article, vous utiliserez naturellement ces mots mais par forcément autant que vos concurrents. Certains vous échapperont. 

Plus vous enrichissez votre texte avec des mots faisant partie du champ sémantique de votre requête-clé, plus Google considère que votre contenu est riche et pertinent. Et donc, il vous positionne mieux. Il est parfois possible de gagner quelques places dans la SERP juste en améliorant les pages de son site de cette manière. 

Pour vous aider dans ce travail, différents outils existent. On peut citer 1.fr, YourTextGuru ou encore Semrush. Tous vous donnent une liste de mots pertinents à insérer dans votre article. Mais attention ! N’en faites pas trop non plus. Si vous vous contentez de copier-coller les indications de ces outils sans chercher à rédiger votre propos, vous serez pénalisé. 

Référencement-naturel-champ-sémantique

Google met l’expérience utilisateur au centre de sa démarche et veut donc proposer des contenus qualitatifs à ses utilisateurs. Qui a envie de lire une suite de mots ou bien même un texte rédigé indigeste car rempli de termes significatifs aux yeux de Google ? Personne !

Pensez donc toujours que vous rédigez en priorité pour les humains. Rendez votre contenu agréable à lire et engageant. Vous ferez baisser le taux de rebond, favoriserez le partage de votre contenu et augmenterez ainsi les liens entrants. 

L’idéal pour réussir à insérer de nombreux termes en relation avec votre mot-clé est encore d’écrire de longs textes. Ils seront plus dilués et ne gêneront pas la lecture.

Cet article a été testé sur 1.fr sur le mot-clé SEO et a obtenu le score de 100 % ! ;-) 

outil-optimisation-champ-sémantique

Le maillage : créez des liens

Pour être bien optimisées, vos pages doivent également être reliées entre elles par des liens. C’est ce que l’on appelle le maillage interne. Elles doivent également proposer des liens externes, de préférence pointant vers des sites populaires et considérés comme une référence dans la thématique travaillée. 

Les moteurs apprécient les liens car cela leur permet de bien naviguer à l’intérieur et entre les sites, et donc de référencer de manière exhaustive toutes les pages existantes. 

Votre plan d’actions SEO 

Vous avez maintenant toutes les connaissances théoriques en main pour créer votre stratégie SEO. Car oui, il vous faut une feuille de route si vous ne voulez pas vous perdre en chemin. Comme nous l’avons déjà dit, le SEO est un travail de longue haleine et il peut parfois être difficile de garder ses objectifs en vue. 

Voici donc quelques indications pour vous aider à préparer votre plan d’actions de manière pertinente.

Avant de travailler le SEO de votre site : déterminez votre persona

Vous allez créer du contenu, chercher des liens entrants et travailler au mieux l’expérience utilisateur… Mais savez-vous au moins pour qui vous allez faire tout cela ? 

La première étape d’une stratégie SEO est la définition de votre Buyer Persona. Il s’agit de votre client idéal ou encore de votre cible. Peu importe le nom que vous lui donnez, vous devez absolument le connaître sur le bout des doigts pour réussir à attirer son attention et le fidéliser. 

Plus vous en saurez sur lui, plus vous serez apte à lui proposer un contenu pertinent, qui le touche et lui donne envie de vous faire confiance. Vous saurez également où créer des points de contact avec lui : 

  • sur un blog
  • un forum
  • une plateforme de podcast
  • Facebook, Instagram, Youtube…

À quoi bon publier des contenus exceptionnels si votre cible ne peut pas tomber dessus ?

L’idéal est de créer au moins 3 fiches de Buyer Persona rassemblant toutes les informations qui pourraient vous servir dans la réalisation de votre stratégie. Voici un exemple concret de fiche.

buyer-persona

Mettez en place une stratégie de contenu

Votre liste de mots-clés dans une main, votre persona dans l’autre, vous voilà prêt pour réfléchir à une stratégie de contenu pertinente. Cette étape est cruciale si vous voulez atteindre vos objectifs.

Évitez de vous lancer en pensant « on verra bien comment ça se passe… ». Car concrètement, vos concurrents ont longuement réfléchi aux moyens de vous dépasser. Ils y arriveront sans peine si vous ne faites pas comme eux. 

Pour établir votre stratégie, vous devez dans un premier temps déterminer les thématiques principales de votre blog. Dans chacune d’entre elles, listez entre 6 et 12 sujets à traiter en rapport avec vos mots-clés.

Cette façon de procéder va créer une hiérarchie et une cohérence dans vos contenus qui seront très appréciées des internautes mais aussi de Google. C’est ce que l’on appelle un cocon sémantique.

Pensez avant tout à votre Buyer Persona lorsque vous choisissez des sujets d’articles. Quels sont les problèmes qu’il cherche à résoudre ? Comment pouvez-vous l’aider concrètement ? Passez plus de temps à répondre à ses questions qu’à mettre en avant vos produits ou services.

cocon-sémantique

cocon-sémantique-structure

 

Ensuite, vous devez vous poser différentes questions dont voici quelques exemples.

  • Quel type de contenu vais-je proposer : articles, podcasts, vidéos, webinaires, infographies… ?
  • D’un point de vue rédactionnel, quel type de textes vais-je proposer : articles de blog, revue de presse, cas clients, fiches pratiques, témoignages… ?
  • Où vais-je diffuser mon contenu ? Quand et comment ?
  • À quel rythme vais-je publier ? 

rythme-publication-blog

Créez un blog d’entreprise : la meilleure idée de 2020 

Une fois votre stratégie de contenu établie, vous allez devoir passer à la création et à la diffusion. L’idéal est de créer un blog dans lequel vous pourrez publier des articles de manière régulière. 

Le blog d’entreprise présente plusieurs avantages : 

  • Il permet de valoriser votre marque face aux concurrents. 
  • Il améliore votre référencement naturel.
  • Il augmente votre trafic.
  • Il développe votre croissance et votre notoriété.
  • Il favorise les liens qui pointent vers votre site. 

La création et l’entretien d’un blog ne s’improvise pas. Cet outil puissant doit se construire autour d’une stratégie définie en amont afin de rester cohérent et efficace. Dans un premier temps, vous devez définir la ligne éditoriale de votre blog : 

  • le ton utilisé
  • l’incarnation du discours
  • les leviers éditoriaux associés à leur champs lexicaux

Puis vient le calendrier éditorial qui vous aidera à maintenir le cap mais aussi le rythme de publication. Créez un tableau ou inscrivez directement dans un agenda la date de publication de tous vos articles plusieurs semaines voire mois à l’avance. 

Cela vous permettra d’anticiper et de vous organiser au mieux, particulièrement si vous déléguez le travail de rédaction qui est assez chronophage. 

Voici un exemple de calendrier éditorial très chargé. La publication de l'article de blog ne prend qu'une ligne alors que l'organisation de la diffusion des contenus sur les réseaux sociaux beaucoup plus.

calendrier-éditorial-exemple

Optimisez sans cesse

Votre site est lancé depuis quelques temps déjà et vous avez atteint les sommets de la SERP ! Félicitations, vous avez su être à l’écoute des besoins de votre cible mais vous avez aussi fait preuve de persévérance.   

Il serait dommage de perdre tout ce travail effectué ! Voici donc la grande question : comment ne pas se faire déloger par la concurrence ? La réponse est simple : en réalisant des opérations de maintenance de votre SEO. 

Vous devez en permanence : 

  • effectuer une veille SEO pour vous tenir informé de l’évolution des bonnes pratiques
  • améliorer l’expérience utilisateur ou UX
  • optimiser le contenu
  • prendre soin de votre popularité 

maintenance-SEO

Le SEO est donc un effort quotidien ou presque. Vos positions dans les moteurs de recherche peuvent changer à tout moment en fonction des mises à jour de Google et de l’activité de votre concurrence. L’optimisation de votre site doit donc être une préoccupation constante.

Organisez votre veille

En mettant en place une veille, vous vous donnez l’opportunité de réagir rapidement et efficacement au moindre dysfonctionnement. Pour suivre l’actualité SEO, vous pouvez vous abonner à des newsletters ou encore suivre des blogs spécialisés.

Nous vous recommandons bien sûr celui de Comexplorer qui donne de nombreuses informations sur les techniques marketing dont le SEO. Les articles de Semrush sont également très clairs et riches en information. 

Si vous aimez les outils qui vous facilitent la vie, optez pour une application de veille comme Feedly, Flipboard, etc. Elle vous permet de rassembler en un seul et même endroit tous les blogs et comptes de réseaux sociaux que vous voulez suivre. Vous pouvez ainsi lire rapidement ce qui vous intéresse le plus dès que vous avez 5 minutes devant vous. Parfait pour rentabiliser les temps de transport. 

La veille concurrentielle est également indispensable : il faut garder ses amis près de soi, ses ennemis plus près encore ! Pour suivre votre concurrence, n’hésitez pas à vous abonner à leur newsletter ou à les suivre sur les réseaux sociaux. Surveillez régulièrement leur positionnement sur les mots-clés qui ont de l’importance pour votre activité et réagissez lorsque c’est nécessaire. 

veille-SEO

Suivez vos positions dans Google

De nombreux outils vous permettent de suivre la position de vos pages sur Google. Votre objectif est clair et simple : avoir un maximum de mots-clés principaux sur les 3 premières positions de la SERP, car elles concentrent à elles seules 60 % des clics. 

Bien sûr, la position zéro reste la plus enviable mais la place est chère ! Si vous mettez en place une stratégie de mots-clés cohérente et si vous publiez de manière régulière un contenu pertinent, vos chances d’y arriver sont réelles. 

Quels indicateurs suivre ? 

Pour analyser le résultat de vos efforts en terme de SEO, les KPIs à suivre sont nombreux. Voici ceux qui nous semblent les plus importants : 

  • le suivi de votre positionnement 

positionnement-mots-clés

  • la part de trafic issue des moteurs de recherche
  • le taux de rebond 

taux-rebond

  • la durée des visites
  • le nombre de domaines référents et de backlinks
  • l’autorité de votre domaine

D’autres indicateurs seront éventuellement plus intéressants pour votre situation propre. En fonction de votre stratégie et de votre activité, vous devez déterminer les données qui vous apportent les informations les plus pertinentes pour organiser au mieux vos actions. Par exemple, si vous êtes très présent sur les réseaux sociaux, il sera important pour vous de surveiller la part de trafic qui vient de chacun d’entre eux.

Comme vous pouvez le constater, le SEO n’a rien de compliqué. Il s’agit avant tout de procédés relativement simples et précis à suivre. En appliquant toutes les recommandations de cet article, vous devriez arriver à vos fins. Mais surtout, gardez en mémoire que le référencement naturel se construit sur la durée. N’imaginez pas avoir des résultats en quelques semaines, à moins que votre thématique soit innovante et unique. Prenez votre mal en patience et restez confiant : avec de bonnes pratiques, vous finirez par récolter les fruits de votre travail. 

Le guide que vous venez de lire vous donne les bases du SEO mais il est toujours possible d’aller plus loin. Si vous désirez entrer plus dans les détails et connaître tous nos secrets pour arriver en première page de Google, nous vous invitons à suivre notre formation SEO. Vous aurez alors exactement les mêmes armes que nous pour vous lancer dans la construction du référencement naturel de votre site. Dans cette formation, nous vous dévoilons toutes nos astuces de pro de l’inbound marketing, les meilleurs outils pour travailler efficacement et toutes les explications concrètes nécessaires aux bonnes pratiques du SEO. 

Ebook 9 etapes strategie inbound marketing ComExplorer

Vous êtes de ceux qui sont prêts à agir pour transformer leur marketing ? Nous aussi !

Dans ce kit de démarrage, vous trouverez tout ce dont vous aurez besoin pour passer d'un marketing "bricolage" à un marketing performant.

Introduction
Partagez
Publié par
Naima Brahimi

Commentaires

Laisser un commentaire