<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=653982571969931&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Nos solutions

Découvrez tous nos domaines d'expertise pour booster la croissance de votre entreprise !

Téléchargez notre kit de démarrage inbound marketing. 8 modèles de documents gratuits et prêts à l'emploi !

Blog

[Webinar] Doubler son trafic web en 1 mois

16 décembre 2015
Accueil du Blog  /  #Inbound Marketing  /  [Webinar] Doubler son trafic..

Marketeurs, nous sommes tous confrontés aux mêmes problématiques d'acquisition, de rétention et de conversion. Pour mieux comprendre les enjeux, les techniques et pour mieux performer en 2016, l'agence ComExplorer se joint à l'éditeur de solution Plezi pour vous présenter une série de webinars autour de ces problématiques dans l'objectif de vous apporter des solutions concrètes notamment grâce à la méthodologie inbound marketing. 

Le premier webinar vous propose de travailler l'acquisition de trafic sur votre site web et de le doubler en 1 mois. Nous aborderons des stratégies d'acquisition qui vous permettront d'atteindre cet objectif.

Préparez vous à devenir des héros du marketing digital au travers des 4 ateliers qui vous sont proposés :

Atelier 1 : Comment doubler son trafic web en 1 mois ?

Atelier 2 : Comment générer 380% de leads B2B en plus grâce à votre site web ?

Atelier 3 : Comment transformer des prospects froids en clients fidèles sans effort grâce à l’inbound marketing ?Atelier 4 : Prix, services, outils : nos conseils pour bien démarrer l’inbound marketing de son entreprise.

Pour revoir le Webinar

L'atelier est en replay sur Youtube

 

 

N'hésitez pas à poser vos questions en commentaire, nous serons heureux d'y répondre !

Transcription du webinar

Bienvenu à tous, on est content de vous voir aujourd'hui.
On a organisé ce webinar pour traiter d'une problématique qui est : comment générer du trafic sur son site web.
On va peut-être commencer par se présenter.
Donc je vous présente William qui est à ma gauche, qui a fondé la société Comexplorer et qui accompagne ses clients dans la mise en oeuvre de campagnes d'Inbound marketing.
Et à mon tour je vous présente Charles, qui est le co-fondateur de Plezi , solution dédiée aux entreprises B2B, pour l'Inbound marketing.

C. : Aujourd'hui on commence un cycle de 4 webinars, qui ont pour objectif de revoir un petit peu les différentes phases de l'Inbound marketing qui sont :
-comment je fais pour attirer des gens sur mon site
-comment je fais pour générer du trafic
C'est l'objet du webinar d'aujourd'hui.

On a planifié un autre webinar, le 26 janvier de mémoire, dans lequel on traitera toute la problématique de conversion. A partir du moment où vous avez généré du trafic sur votre site, c'est une bonne étape. En revanche à ce stade, vous ne connaissez pas les gens qui visitent votre site et donc tout votre enjeu ça sera de convertir ce trafic en prospect.

Il y aura ensuite une troisième étape qui visera à conclure une vente avec les prospects générés sur votre site. Donc ça sera l'objet d'un 3e webinar qui aura lieu en février et on terminera cette session de 4 webinars en Mars, avec un webinar qui sera dédié à vous expliquer comment vous pouvez mettre en place tous ces outils chez vous, comment vous pouvez vous faire accompagner et quelles sont les différentes étapes pour y arriver dans les meilleures conditions.
Donc aujourd'hui, les points qu'on traitera, ça sera :
-Quels sont les leviers naturels pour générer du trafic sur votre site web.
On ne traitera pas la problématique du trafic payant, donc tout ce qui est Google adwords, tout ce qui est display etc., on va vraiment se concentrer sur la génération de trafic naturel.

Quelques petites statistiques intéressantes pour vous présenter un petit peu le paysage actuel.
Aujourd'hui sur internet, il se passe énormément de choses, en 60 s sur le web, on a 4 million de recherches sur google.
On a 204 millions d'emails qui sont envoyés.
On a 270 milles tweet qui sont générés, donc il se passe beaucoup de choses.

C'est à la fois un océan de donnés dans lequel on peut se perdre assez facilement, mais c'est aussi pour vous une formidable opportunité de prendre la parole et d'être trouvé par vos futurs clients.
On verra dans cette présentation, comment on peut vous aider à tirer votre épingle du jeu.

Une statistique intéressante
Aujourd'hui les décideurs réalisent 60 à 90% de leur parcours d'achat avant de prendre contact avec vous.
Ce qu'il faut retenir là dedans c'est que les acheteurs professionnels sont de plus en plus autonomes dans la façon qu'ils ont de construire leur réflexion et ça souligne pour vous l'importance d'être trouvé et d'être identifié sur des canaux digitaux, parce que c'est de cette manière là aujourd'hui que les décideurs construisent 60 à 90% de leur parcours d'achat.

W. : Cette statistique est importante, car on se rend bien compte que la façon dont l'achat se fait sur internet et notamment dans un univers BtoB, ça a changé.

Pain Point

On rencontre de plus en plus de monde, qui sont confrontés à une sorte de trafic qui ressemble à cette courbe, c'est à dire qu'il y a parfois des événements qui sont mis en avant, un article de blog qui peut être publié, donc on peut avoir un pic, mais le reste du temps, trafic stagne.

J'ai justement une 1ere question à vous poser :
-"Est-ce que c'est votre cas aujourd'hui, y a-t-il parmi vous, des gens dont le trafic stagne?
Vous pouvez répondre dans le tchat."
On a quelque oui, on a majoritairement du "oui".
En fait c'est effectivement une réalité pour beaucoup d'entreprise. La raison à ça, c'est qu'en fait il y a d'abord beaucoup de techniques qui sont dites et celle qu'on entend particulièrement c'est qu'il faut générer, créer régulièrement du contenu.
Est-ce que vous êtes nombreux à avoir entendu parler de ce conseil qu'il faut créer du contenu régulièrement?

Notre webinar du 17 décembre  a conforté l’idée que la prise de conscience pout tous de créer du cotnenu était esssentiel
Oui, c'est vrai on entend sans arrêt qu'il faut créer du contenu régulièrement et je pense que c'est qu'une partie du problème, parce que regardez ce qui est arrivé à notre site internet.
C'est qu'en fait pendant tout un mois, on a arrêté de créer du contenu, pourtant, comme on peut le voir au mois de novembre, là où il y a la flèche, le trafic organic a continué à grandir.
Donc qu'est ce que ce trafic? C'est les statistiques du trafic qui provient des moteurs de recherches, c'est à dire uniquement les personnes qui ont trouvé le site Comexplorer ( le site de l'agence ), à travers Google principalement.
Le site de Comexplorer, il faut savoir qu'il y a encore quelques mois, il n'existait pas, le site est sorti au mois de Mars 2015.
Donc on a commencé au mois de Mars avec zéro visiteur et de mois en mois on a pas arrêté d'augmenter ce trafic et même quand on a arrêté de créer du contenu, on a pu s’apercevoir récemment que le trafic continuait à augmenter. Donc déjà ça permet de battre en brèche une idée reçue, qui est qu'il faut absolument créer du trafic régulièrement.
La solution n'est pas là et on va la voir ensemble.

La solution s'appelle BLOG. Alors BLOG qu'est-ce que ça signifie? D'abord on est plus du tout dans l'idée d'un blog comme on construisait des blog personnels il y a une dizaine d'années. Aujourd'hui, il y a une opportunité pour les entreprises de faire des blogs d'entreprise. Un blog d'entreprise ça va représenter à la fois une opportunité de prise de parole, de mettre en avant un savoir-faire, de préempter un territoire de communication, de parler de votre expertise, mais surtout d'attirer vos futurs clients.
Il y a 46% des internautes qui lisent des blog au moins une fois par jour, c'est énorme. Les études nous montrent que 67% d'entre-elles génèrent plus de lead lorsqu'elles bloggent.
Ce qui signifie qu'un blog est non seulement un outil pour attirer du monde, pour attirer vos futurs clients, mais c'est aussi un outil pour convertir, générer du lead et avoir des nouvelles opportunités commerciales.

Alors attirer des clients oui, qu'est-ce que ça coûte? A priori ça ne coûte rien, à part du temps et surtout c'est un outil qui est adapté à toutes les entreprises.
On va détailler ensemble, de voir quelles sont les bonnes pratiques qu'il faut mettre en oeuvre pour avoir un blog performant, un blog qui travaille pour soit et surtout qui permet de doubler petit à petit son trafic.
Je vous invite à aller voir le blog de Comexplorer, vous pouvez vous y rendre sur blog.comexplorer.com, il y a un ensemble de conseils, de bonnes pratiques qui sont partagés régulièrement, vous verrez un petit peu de quoi il s'agit.

Développer son trafic dépend de 4 principes fondateurs.
Le 1er d'entre-eux est de savoir exactement à qui on s'adresse, quelle est la cible, quel est le message pertinent qu'on souhaite adresser pour attirer vos futurs clients.
La 2e chose, c'est effectivement se concentrer sur les contenus. C'est créer des contenus qui vont apporter une utilité à votre public.
Le 3eme Il faut savoir les publier, mais il faut aussi savoir les diffuser. La diffusion c'est hyper important, on va le voir, il y a un certain nombre de bonnes pratiques qu'il faut mettre en place, c'est souvent un point qui est trop négligé encore aujourd'hui et qui permet pourtant à votre blog de vivre et de continuer à travailler pour vous même lorsque vous arrêtez de créer du contenu.
Le dernier point c'est l'amélioration de service, l'amélioration continue, c'est à dire comprendre, qu'est-ce qui fait qu'une opération sur votre site internet, sur votre blog a fonctionné pour savoir répliquer la bonne pratique et en tirer profit un maximum.

On va voir comment faire venir vos futurs clients sur votre site.
L'une des pires choses à faire et qu'on voit encore, c'est une erreur assez commune, c'est d'utiliser le blog comme un endroit où on va parler de soi.

On a des blogs d'entreprises où on va parler du dernier séminaire, on va parler des dernières réunions publiques qu'on a fait, des derniers meetings qui ont été organisés et on va faire des photos d'équipe, on va faire un petit compte rendu de ce qu'il s'est passé.
Et en fait ces blogs là ne parlent que de l'entreprise et de l'intérieur de l'entreprise. Ce sont des sujets qu'il est important d'aborder, je pense surtout par rapport à l'interne et par rapport à des clients qui vous connaissent déjà, et d'ailleurs je pense que ce n'est jamais le cas, ce ne sont pas les sujets qui vont intéresser vos nouveaux clients ou des nouvelles personnes qui ne vous connaissent pas, à être intéressé par ce que vous faîtes.

Le contenu qu'on va déployer c'est plutôt des contenus qui leur parlent, donc des contenus qui les font avancer dans leurs métiers. Il faut apporter de la valeur ajoutée sur votre blog, sur la thématique que vous travaillez, il faut apporter une réponse aux questions que vos futurs clients se posent à travers des bonnes pratiques et des conseils que vous délivrez sur votre blog.

La meilleure façon de commencer la dessus, c'est d'enquêter sur ces personas, alors les personas c'est un terme qui désigne le client idéal. On va créer une fiche d'identité, du ou des clients qui font figures du client idéal dans votre entreprise. Ça veut dire qu'on va s'intéresser au client actuel, on va comprendre comment est-ce qu'il fonctionne, donc à la fois en terme d'attitude sur le web et on va comprendre quels sont les contenus qui les intéressent vraiment.
Donc si je prend l'exemple d'une entreprise qui vend une solution à destination des commerciaux, une idée de persona relativement simple sera de déterminer que Cyril responsable commercial qui fait parti de notre site, qui est la personne qu'on veut viser à travers notre blog, dont nous savons qu'il fait parti d'une PME de 250 salariés, on sait qu'il a une équipe de 25 agents répartis sur plusieurs sites, qu'il a des objectif, lui son objectif c'est d'améliorer l'accès à l'information.
Et moi en tant qu'entreprise ( ici dans cet exemple ) qui vend une solution à destination des commerciaux, je vais pouvoir enquêter vraiment, cibler cet objectif pour lui apporter des réponses. Et les problèmes à résoudre, je vais les identifier en enquêtant sur Cyril, je vais m’apercevoir que ce qu'il souhaite lui, c'est centraliser l'information pour ses commerciaux pour les différents sites d'entreprises, c'est accélérer l’acquisition nouveau client. Ça c'est un enjeu majeur pour n'importe quel commercial et c'est de déterminer un plan d'action commercial et robuste pour son entreprise.

Donc là c'est un exemple pour un responsable commercial, mais en fait posez-vous la question de savoir, à l'intérieur de l'entreprise, qui est la personne que vous souhaitez viser et quelles sont les personnes autours qui vont être décideurs sur un projet. Donc il peut s'agir du DG, il s'agir du responsable achat, il peut s'agir d'autres personnes et donc on va faire le travail de savoir ce qu'il recherche dans la formation.

Un petit exemple sur Google, c'est par exemple de commencer à taper des mots clefs qui fonctionnent comme ici : "construire un plan d'action commercial"
Et qu'est-ce qu'on voit dans les suggestions de mots clefs Google, on voit :

  • comment réussir un plan d'action commercial,
  • réaliser un plan d'action commercial,
  • comment faire un plan d'action commercial.

Déjà là j'ai une bonne base pour commencer à brainstormer sur des sujets que je vais pouvoir aborder sur le blog.
D'ailleurs je vois que c'est accompagné de mots clefs comme "plan d'action commercial pdf". Donc un exemple d'article de blog qu'on pourrait développer ici spécialement pour Cyril, c'est par exemple :
-"comment réaliser un plan d'action commercial performant, percutant, exemple en pdf, à télécharger".
Par exemple ça, ça pourrait être un article de blog tout à fait pertinent pour la cible que représente Cyril. Vous avez bien compris qu'à travers le persona, on ne s'adresse pas à une personne, on s'adresse à un ensemble de personnes qui ont des caractéristiques communes. C'est vraiment ça qui est important de considérer.

Et donc le persona on va le travailler à travers tout un ensemble de données, ce n'est pas simplement connaître les données sociodémographique, mais c'est savoir quel est son métier, quel est son niveau de séniorité, c'est à dire comment est-ce qu'il se place dans sa boîte, c'est quoi son rôle, c'est quoi sa fonction, c'est quoi sa journée type, à quel moment il va pouvoir être à l'écoute, à quel moment il va pouvoir se connecter sur les sites internet pour lire votre blog.

Ça va pouvoir vous donner des indications sur savoir à quel moment il faut le publier. Quels sont les points sensibles auxquels il va être à l'écoute et donc de savoir comment est-ce qu'on peut lui apporter des réponses autour de ça, quelles sont les objections qu'il pourrait faire vis à vis de votre solution, de votre produit, quelle est l'expérience d'achat qu'il recherche? Est-ce que c'est une expérience d'achat avec un commercial au téléphone ou avec une personne par email, ça pourra vous donner des indications sur la tournure à prendre sur la teneur du discours. Quelles sont les sources d'informations sur lesquelles il se documente, ce qui va pouvoir vous donner des pistes sur où est-ce qu'il faut diffuser votre article et également quelles sont ses motivations, ses envies, à quoi ressemble sa vision du succès.
C'est un ensemble de questions qu'on va se poser pour vraiment déterminer le et les différents profils de clients pour l'entreprise.
Je vous invite pour aller plus loin sur ce sujet là, à télécharger sur le site internet de Comexplorer, sur agence.comeplorer.com/personamarketingdigital, à télécharger votre model de persona, vous y trouverez un document Powerpoint qui vous aidera avec différentes questions.
Il y a d'autres articles, si vous voulez rechercher sur notre blog, qui vous guideront sur les questions à poser à vos clients, à vos commerciaux pour vraiment comprendre en détail qui sont vos persona. Et c'est le point de départ pour savoir quel sujet de blog il vous faut travailler.

C. : Effectivement, la question suivante qu'on va adresser est : de quoi je parle sur mon blog?

Ce travail sur les Personas, il peut paraître de temps en temps un peu conceptuel, à titre personnel chez Plezi, c'est un travail qu'on a fait il y a quelques mois et je me suis rendu compte que c'était vraiment quelques chose au final de très concret et très pragmatique.
L'un des points sur lesquels on a travaillé dans la construction de notre Persona, c'était : quelle question se pose notre client, quels sont les problèmes qu'ils ont à résoudre. On l'a fait de manière assez naïve et c'est ce qui nous a beaucoup aidé finalement à construire la liste des sujets sur lesquels on voulait prendre la parole.Donc notre premier conseil sur déterminer les sujets sur lesquels vous allez pouvoir prendre la parole, c'est tout simplement, POSER LA QUESTION A VOS CLIENTS.

Vous avez tous parmi vos clients, des gens dont vous êtes particulièrement proche. Passez-leur un coup de fil et demandez-leur :
"Au moment où vous avez acheté mon produit ou service, quelle question vous posiez vous, quelles étaient les interrogations les freins que vous rencontriez ?"
Et vous allez en apprendre beaucoup finalement sur la psychologie de vos acheteurs et sur les questions que vous devez adresser dans votre blog.

2eme idée
Une 2e façon d’identifier des sources d'article, si vous avez animé déjà un blog depuis quelques temps, regardez ce qui a marché par le passé, identifiez les articles qui ont mieux fonctionné l'année précédente et retravaillez les parce que les arguments que vous avez pu défendre dans ces articles, potentiellement sont un petit peu différents, ils ont évolué et donc ça fait sens de les remettre au goût du jour et de les enrichir.

3eme idée
Echangez avec vos collaborateurs. Parmi vos collaborateurs et particulièrement avec ceux qui sont au contact des clients, que ça soit les commerciaux ou peut-être que vous avez dans vos équipes des consultants qui sont chez les clients. Partagez avec eux votre question et demandez leur : 

"Quels sont les sujets que vous aimeriez qu'on adresse sur notre blog, qu'est-ce que vous pensez qui pourrait faire sens pour nos futurs clients."
Échangez avec vos collaborateurs, impliquez les dans cette démarche, ils véhiculeront sûrement beaucoup d'idées.

4eme idée
Ensuite une autre façon de créer des contenus et des articles de blog, c'est tout simplement de décliner les différents contenus que vous avez déjà dans votre entreprise. Par exemple si vous avez un livre blanc, si vous avez déjà rédiger des webinars, tous ces contenus peuvent être utilisés pour être reformulé sous forme d'article.

5eme idée
Ensuite autre source d'information, identifier quels sont les influenceurs de votre secteur, c'est un sujet qui sera abordé par William tout à l'heure, identifier des articles qui seront plus partagés, vous pouvez aussi utiliser Twitter pour identifier ses informations là. Ça sera une source de données qui vous permettra de définir des nouvelles thématiques à aborder.

Je voulais partager avec vous justement sur cette logique d'influenceur, un outil qui est très pratique dans plusieurs contextes, c'est outil s'appelle BUZZSUMO, "c'est une société américaine" qui va vous permettre de rechercher et d’identifier quels sont les articles qui ont été le plus partagés en fonction soit d'une URL, soit d'un mot clef.
Il y a pleins de façon de se servir de cet outil là, une première façon c'est de taper des mots clefs associés à votre article. Vous voulez adresser une thématique, vous taper les mots clefs associés à cette thématique et Buzzsumo va vous proposer l'ensemble des articles qui ont le plus été partagés sur Twitter, Linkedin, sur Facebook etc. Donc ça c'est intéressant parce que ça va vous permettre d'identifier des thématiques, ça va aussi vous permettre d'identifier la manière de présenter les choses, très souvent on se rend compte que les articles les plus partagés, les plus repris ont toujours un titre construit à peu près de la même façon.
Les 10 meilleurs idées pour des statistiques potentiellement etc.
Tout c'est des informations qui vont vous permettre finalement de structurer votre réflexion sur la construction d'article. Il y a aussi une autre façon de l'utiliser qui peut être intéressante, vous pouvez saisir l'URL d'un blog ou d'un concurrent ou d'un partenaire et voir justement chez ce concurrent quels sont les articles qui ont le mieux marché et quels sont ceux qui ont été le plus repris.
Il y a aussi très intéressant, c'est que vous allez être capable de voir quels sont les personnes qui ont partagé ces articles et donc ça c'est intéressant pour identifier les influenceurs et pour identifier les personnes auprès de qui vous devez relayer vous-même vos articles de blog. Il y a des choses qui marchent, il y a des gens qui font des choses qui marchent, il ne faut pas hésiter à s'en inspirer pour construire des choses qui marchent chez vous.

Comment diffuser vos contenus pour aller à la rencontre de vos futurs clients ?

Comment planter à coup sûr sa promotion d’articles de blog ?
W. : C'est un super bon outil pour dénicher des bonnes opportunités d'article pour son business. Par rapport à ça, il y a une pratique qu'on voit souvent. Une fois qu'on a ciblé à qui on veut s'adresser, une fois qu'on a ciblé les bonnes idées d'article qu'on souhaite développer sur son blog, généralement la diffusion d'article ressemble plus ou moins à ça :
-l'article est rédigé
-on le met sur le blog
-on le diffuse sur les réseaux sociaux (Twitter, Facebook, Linkedin)
-dans la prochaine newletter on en parle et autour de la machine à café aussi.
J'ai longtemps fonctionné comme ça, jusqu'à ce que je comprenne qu'il fallait faire aller la diffusion un petit peu plus loin.

Quelles sont alors les bonnes pratiques ?

Est-ce qu'il y en a certains parmi vous pour qui la diffusion ressemble aussi à cette façon de faire?

N'hésitez pas à nous répondre sur le tchat.
En fait ce qu'il se passe au final, on s’aperçoit souvent qu'il va y avoir, comme on le disait en introduction, il y a petit peu de trafic au démarrage, puis pendant trois jours, ensuite la pression retombe, parce que la diffusion de l'article, une fois qu'il n'est plus sur les réseaux sociaux, une fois qu'il n'est plus dans la newsletter, les gens zappent, ils passent à autre chose.
Et donc la vraie clef qu'il faut apporter à ça et qui est encore trop oubliée par la plupart des entreprises qui ont un blog, c'est qu'il faut créer un plan de diffusion de contenu.
Un plan de diffusion de contenu, c'est un document qui va récapituler quels sont les points de contact qu'on va aller chercher. N'oubliez pas toute l'importance que va avoir le Persona là dedans, c'est à dire que vous avez compris quels étaient les sites internet sur lesquels se rend votre client idéal, vous avez saisi quelles étaient ses sources d'information et donc il va falloir aller le chercher là où il se connecte déjà pour générer plus de trafic . Donc ça c'est vraiment une clef et le plan de diffusion de contenu il va contenir ces informations en commençant par identifier quels sont les influenceurs.
Charles en parlait à l'instant, on a identifié quels étaient les sujets qui font mouche sur un secteur, grâce à un mot clef, grâce à un URL et il y a d'autres outils comme Klout, qui permet d'identifier les influenceurs de façon très simple et là on va pouvoir voir quels sont les meilleures experts dans un domaine et ici sur la copie d'écran c'est au sujet du content marketing et ces experts ce sont des gens qui ont une audience à servir. Ils ont un public qui est en attente de contenu. Il suffit de rechercher pour votre secteur d'activité quelles sont les personnes qui ont pareil un public qui attend du contenu et donc vous allez essayer de toucher ces influenceurs. Ça peut être des journalistes, ça peut être des bloggeurs, ça peut être des partenaires et la première bonne pratique là dessus, est de les informer personnellement à travers un email ou si vous avez leur numéro de téléphone en les contactant directement vous allez pouvoir faire connaître vos articles et les solliciter pour qu'à leur tour ils partagent à leur public, à leur audience, le contenu que vous venez de créer sur le blog, c'est très important.

Commenter des blogs
L'autre forme de diffusion, va être d'aller chercher les discussions qui sont actuellement sur internet, sur la thématique de l'article de blog que vous venez de créer. Typiquement ici je vais pouvoir rechercher des forums, sur un mot clef précis et déterminer où se passe la discussion grâce à Google.

groupes pros
Mais cette technique elle marche aussi lorsqu'on va aller chercher des groupes sur Facebook, sur Linkedin. Sachez qu'il y a pleins de groupes professionnels et notamment B2B sur Facebook qu'il ne faut absolument pas négliger, parce que c'est ici que la diffusion se passe. Et ce que vous n'allez surtout pas faire, c'est envoyer en masse votre lien partout et le publier sans raison, vous allez détecter au contraire où sont les personnes qui parlent déjà du sujet que vous abordez dans l'article de blog pour apporter un complément au débat, vous allez apporter votre pierre en apportant une réponse complémentaire en commentaire sur les réseaux sociaux mais également en commentant d'autres blogs.

commenter les blog
Si vous parlez d'Inbound marketing, vous allez pouvoir aussi sur des articles de blogs qui parlent Count off marketing et faire un commentaire et ajouter pourquoi pas votre lien vers l'article que vous venez de réaliser.

link building
Donc faites le, nourrissez l'échange, n'hésitez pas à contacter des webmasters qui ont un site internet qui parle de la thématique que vous développez pour les solliciter à mettre un lien parce que ça peut être bénéfique pour leur audience, tournez le vraiment en offre de valeur pour développer des occasions, des points de contact.

C. : Le fait de définir un plan de diffusion, c'est un exercice qu'on a fait chez Plezi et c'est vraiment quelque chose qui apporte du confort et c'est quelque chose aussi de très pragmatique. L'idée effectivement c'est de se dire :
"A chaque fois que je publie un article de blog, j'ai aucune question à me poser, je le pousse sur Scoop.it, je le pousse sur Twitter, je le pousse sur Facebook etc".
Et donc ça permet finalement de définir une mécanique qu'on est capable de reproduire à chaque fois, qui vous fera gagner du temps dans le futur.

Quels KPI fixer et pourquoi ?
Un truc que j'adore avec le marketing, c'est que c'est quelque chose qui se mesure et parce que c'est quelque chose qui se mesure, c'est quelque chose sur lesquels on est capable de prendre des décisions avisées, de se dire :
"Ça, ça marche pour telle et telle raison et donc il faut que j'insiste sur ces sujets là. Là dessus je n'ai pas de bon résultats, il faut que je comprenne pourquoi je n'ai pas de bons résultats".
L'idée de ces quelques semaines, c'est de vous donner un petit peu de visibilité, sur quels sont les indicateurs que vous allez pouvoir suivre pour rentrer dans une logique d'amélioration continue.
On a classé les différents indicateurs par thématique, il y a une première thématique qui concerne le fait de mesurer l'audience et d'identifier les différentes sources de génération de trafic.


Le premier indicateur le plus classique, c'est le nombre de visites sur votre blog, l'idée c'est d'être capable d'identifier le nombre de visites générées sur votre blog sur une période donnée et ça doit vous permettre d'identifier une tendance et en évaluant le trafic de manière mensuelle, ça devrait aussi vous permettre d'identifier les mois où naturellement il y a le plus de trafic et les mois où le blog est le plus consulté et d'adapter votre stratégie en conséquence.

Le 2e indicateur intéressant c'est la décomposition du trafic par source. L'idée ici est de savoir quels sont les canaux qui génèrent le plus de trafic sur votre blog.
Est-ce que c'est lorsque vous diffusez votre article sur Twitter que vous avez le plus de visite, est-ce que Scoop.it génère beaucoup de visites, quels sont les influenceurs qui génèrent beaucoup de visites, quels sont les sites qui génèrent aussi beaucoup de visites chez vous? Donc ça ce sont des questions qu'il faut être capable de se poser, pour identifier finalement ce qui fonctionne le mieux et d'être capable d'identifier les canaux sur lesquels vous avez une marge de progression forte et de mettre en place un plan d'action pour améliorer la génération de trafic, par exemple sur Twitter si c'est quelque chose qui est assez faible aujourd'hui.

Dernier 3eme indicateur, le nombre d'articles publiés qui doit être mis au regard du trafic sur votre site et c'est un indicateur qui doit vous permettre de comprendre si finalement la fréquence à laquelle vous publiez des articles, doit être mise en corrélation avec la fréquentation de votre blog.

Ensuite toute une série de statistiques que j'aime beaucoup, c'est ceux qui vont vous permettre de comprendre ce que votre audience réclame, "qu'est-ce que je dois écrire".
La première chose à regarder, c'est  quels sont les articles les plus lus?
Ça doit vous permettre de déterminer deux choses.
-La première c'est : quelles sont mes thématiques que mes clients préfèrent, que mes prospects préfèrent? Lorsque vous allez faire cet exercice, il y a de fortes chances qu'il y ait des thématiques qui se détachent des autre, donc ça vous permet d'identifier de quoi vous devez parler sur votre blog en priorité.

Il y a aussi une autre grille de lecture, qui est le format des articles sur votre blog. Est-ce que finalement les articles les plus lus et les plus partagés sont les articles courts, les articles longs? Est-ce que ce sont ceux dans lesquels il y a des infographies?
Ça, ça va vous permettre d'identifier si les articles les plus lus de manière générale, ont des caractéristiques communes.

Ebook 9 etapes strategie inbound marketing ComExplorer

Focus snacking content
Et d'ailleurs, j'avais une question pour William, parce qu'on entend beaucoup parler de snacking content et moi j'ai plutôt tendance dans mes lectures à avoir l'impression que les articles les plus partagés sont les articles au contraire, qui sont longs, donc qui font plus de 1500 / 2000 mots, quelle est ta vision des choses là dessus William?

W. : Le snacking content, c'est la vision d'avoir un contenu court, qui est facilement partageable et facilement lisible, dans un court temps.
Moi je pense que tout ça dépend vraiment de la cible qu'on souhaite atteindre, je pense que tout ça est contenu dans les statistiques. Maintenant les études, tendent à montrer que pour une cible B2B les articles longs, sont d'avantage partagés sur les réseaux sociaux, donc ça c'est un premier élément de réponse.
Le deuxième élément de réponse c'est que les moteurs de recherches apprécient "d'avantage" les articles qui sont longs parce que ça leur permet d'avoir d'avantage de contexte autour de l'article et de mieux le positionner sur les résultats des moteurs de recherche.
Je vous encourage à faire plutôt des articles long si vous pouvez. Le bon format, ça va être 2 / 3 pages de contenu, mais encore une fois intéressez vous surtout à savoir ce qu'attend votre cible.

C. : Merci William.

Le nombre de partage sur les réseaux sociaux. L'objectif est ici d'identifier si vous observez des différences sur le nombre de partage en fonction du réseau social et des thématiques qui sont abordées.
Potentiellement votre audience sur Twitter va être en attente de contenu et de sujet différents de votre audience sur Linkedin. Ces informations là doivent vous permettre d'affiner votre plan de diffusion et de mieux cibler la façon dont vous publiez vos articles de blog.

Autre statistique très intéressante, c'est le nombre de liens entrants. Les liens entrants, ce n'est pas quelque chose qui arrive par magie, c'est le résultat d'une stratégie de communication etc. mais c'est vraiment quelque chose qui va permettre de juger de la qualité de vos articles.
Est-ce que vos articles sont suffisamment qualitatifs pour être pris comme références sur d'autres sites internet?

Ensuite il y a toute une autre série de statistiques qui sont intéressantes, parce que finalement, on n'anime pas un blog pour se faire plaisir, l'objectif est effectivement de prendre la parole et d'avoir une image d'expert, mais l'objectif c'est aussi de générer du business. Et donc ce qui est important, c'est d'être capable d'évaluer le nombre de lead générés sur votre blog. Alors on verra tout à l'heure comment faire ce genre de chose, mais en tout cas, In fine le but du jeu c'est d'identifier de nouveaux prospects, qu'on va être capable de faire mûrir et d'amener vers des clients.

Comment suivre mes performances ?
Google Analytics
Autre statistique intéressante, c'est le nombre de lead par source qui peut être justement mis en regard du trafic généré sur votre blog par source, parce que vous allez pouvoir observer des taux de conversion assez différents en fonction des différentes sources de trafic et ça doit vous donner des indications, sur les différents points de votre ... de conversion à améliorer et enfin le nombre de clients générés.
En terme d'outil, on va retrouver différentes solutions justement pour recueillir l'ensemble de ces statistiques.

La première solution ça va être typiquement un outil comme Google analytics, qui va vous permettre de suivre le trafic sur votre site web, qui va vous permettre d’identifier si les gens qui consultent votre blog, sont essentiellement des nouveaux visiteurs ou des gens qui reviennent régulièrement. La notion de récurrence dans les visites est quelque chose qui est très important pour les moteurs de recherches. C'est ce qu'on appelle les returning visitors et c'est quelque chose qui effectivement est vraiment pris en compte par Google pour juger de la qualité d'un site et des contenus qu"il propose.
Google analytics va vraiment vous permettre de comprendre comment se construit votre trafic, quel est son volume, quelles sont les sources qui vous génèrent le plus de trafic etc.

Outils d'inbound marketing
Ensuite on va avoir des outils d'inbound marketing, là c'est un exemple avec Plezi, qui vont plutôt vous donner des inputs sur quels sont les articles, qui fonctionnent le mieux, quels sont les articles qui génèrent le plus de lead, quels sont les articles qui génèrent le plus de clients. Un outil inbound marketing à pour vocation à être interfacé avec vos outils de CRM, donc le meilleur scénario c'est celui où effectivement vous avez un lead qui arrive dans votre outil d'inbound marketing. Il y a toute une phase de maturation etc. Ensuite à partir du moment où il est qualifié, il passe dans le CRM, il est pris en charge par des équipes commerciales et si ce lead donne lieu à une vente, c'est une information qui revient dans votre solution d'inbound marketing et qui va vous permettre de quantifier en terme d'euros, quel est le revenu généré par votre blog. C'est vraiment dans les solutions d'inbound marketing qu'on va être capable de matérialiser cette logique de R.O.I. Dans les solutions d'inbound marketing il y a aussi quelque chose d'intéressant, c'est que là on est sur la fiche d'un contact, quelqu'un qui s'appelle Neil Patel, je vous encourage à le suivre sur Twitter et à suivre son blog, il a plein de choses intéressantes, ses articles sont toujours de très bonne qualité. Sur la fiche de ce prospect, vous voyez il y a un petit carré en haut à droite, qui nous dit que Neil a consulté tel article de blog. Et ça, ça va vous donner des informations qui ont beaucoup de valeur sur la manière dont vous allez prendre la parole vis à vis de ce prospect, parce que c'est une information sur laquelle vous allez pouvoir rebondir.
"Tiens bonjour Neil, j'ai vu que tu avais lu tel article, je voulais qu'on en discute etc".
L'objectif c'est de finalement vous rendre plus efficace dans la phase de qualification, lorsque vous prendrez votre téléphone pour discuter avec vos prospects.

W. : L'idée de la mesure de performance, au fond c'est quoi ? C'est de savoir quelle action marketing, quel investissement à généré plus de lead et pourquoi, c'est vraiment les questions que vous devez vous poser. Quel investissement a donné les meilleurs lead et pourquoi et au fond c'est ça qui vous permettra de concentrer vos efforts sur les actions qui ont les meilleures retours sur investissement.

Partie questions / réponses.

C. : Donc on en a finit avec notre présentation, vous avez nos coordonnées si vous avez envie de nous suivre sur Twitter. On va prendre un petit peu les différentes questions que vous avez pu poser, vous en avez posé beaucoup.

1ere question : une prise de conscience de l'utilité de créer des contenus, à quelle fréquence, est-ce qu'il faut le faire tous les jours, qu'est-ce que tu en penses William?

W. : Je pense que la fréquence importe peu tant que vous créez des contenus de qualités. Bien évidemment si vous créez du contenu à une bonne fréquence, ça va pouvoir améliorer le RDV que vous donnez à vos lecteurs, c'est à dire si vous prévoyez de publier un article toutes les semaines, ça va aider vos lecteurs à savoir que toutes les semaines il y a un RDV sur le blog. Maintenant ce qui compte avant tout, si vous n'avez pas le temps d'écrire trop, d'en écrire moins mais d'écrire mieux, c'est à dire des articles de meilleure qualité, qui répondent plus précisément à la question. Je dirais pour un ensemble d'entreprises, pour beaucoup de clients qu'on accompagne, le bon rythme c'est souvent un article par semaine à deux articles par mois.

C. : 2e question : le blog doit il être une part du site ou séparé?
-Ça c'est un grand débat, qu'on a eu en interne d'ailleurs, tu en penses quoi?

W. : Nous on a fait le choix de mettre le blog sur notre nom de domaine principal mais dans un sous domaine. Donc notre nom de domaine principal c'est comexplorer.com et le sous domaine qu'on utilise, c'est blog.comexplorer.com, ça permet d'avoir un autre suivi. Maintenant il n'y a pas de gros enjeux là dessus, ce que je pense c'est surtout que votre marque doit être présente sur le blog, donc c'est important que votre logo apparaisse, maintenant si pour des questions éditoriales vous avez choisi un nom différent parce que vous voulez faire un magazine ou quoi que soit qui soit un petit peu différent, c'est des choses qui fonctionnent très bien. Déjà dans un premier temps vous pouvez le faire le faire sous la tutelle de la marque de votre entreprise.

C. : Philippe nous disait que le temps c'est de l'argent et il a tout à fait raison, et c'est pour ça qu'on est convaincu de l'intérêt d'animer un blog, parce que le but du jeu c'est que ça génère de l'argent.

4e question : Chloé nous demandait si est-ce que finalement le fait de partager son expertise sur son blog, ne va pas freiner les ventes et rendre ses services non nécessaire. Je ne sais pas ce que tu en penses William, mais moi je dirais un grand NON parce qu'on ne peut pas réduire la qualité de vos produits ou services à des articles de blog. Si on prend l'exemple de William, il rédige des articles sur son blog plutôt très longs et très fouillés sur des thématiques liées à l'inbound marketing, sur la manière d'animer un blog, sur la manière d'optimiser ses taux de conversions etc. En revanche c'est pas pour ça qu'il a pas de clients, parce que justement l'idée, ça va être d'éduquer sa cible et de leur donner des clefs pour bien comprendre finalement les enjeux et les tenants et les aboutissants des différentes choses. En revanche mettre en place une stratégie de conversion, c'est souvent plus compliqué, car la lecture d'un article de blog aura du mal à répondre à tout ça et donc au contraire ça va légitimer l'autorité de William sur le sujet et ça va être justement une source de génération de lead supplémentaire.

W. : Je suis tout à fait d'accord avec toi Charles, ce qu'on peut voir aussi c'est qu'en fait toutes les occasions où vous ne prenez pas la parole, c'est une occasion donnée à vos concurrents de le faire. Donc faîtes le, lancez vous, conseillez vos clients directement par le blog, d'autant plus qu'au fond, les conseils que vous pourrez prodiguer et qui pourront aider vos clients dans leur métier au quotidien à avancer, en fait c'est des occasions supplémentaires de faire appel à votre service, parce que la vocation de votre client, à priori, ce n'est pas de prendre votre expertise et en revanche si cette personne a décidé d'aller voir un concurrent avec vos conseils, c'est que de toutes façons, c'est pas un client qui sera loyal et donc les personnes qui sont comme ça, je n'en veux pas pour mon entreprise, je le dis franchement. Donc allez y, tous les indicateurs montrent que d'apporter des conseils comme ça gratuits permet vraiment de créer un univers, un cercle vertueux bénéfique pour l'entreprise.

C. : 5e question : Frédéric nous demandait si les outils diffusions automatique type socially map étaient pertinents.
-Mon avis sur la question,c'est qu'ils sont pertinents, en revanche ça ne peut pas être utilisé seul. Très souvent ces outils sont utilisés dans une logique de curation. La curation typiquement sur Twitter c'est très bien parce que ça va vous permettre d'être visible, d'alimenter votre flux. On sait que sur Twitter la durée de vie moyenne d'un Tweet est de l'ordre de 5 min. Il y a une logique un petit peu volume associée à Twitter, d'ailleurs hier soir on avait un grand débat sur Twitter avec William. C'est des outils qui vont vous permettre d'alimenter de manière automatique votre flux avec des sources qui ne sont pas les vôtres. Je pense que c'est des outils qui aident, en revanche pour être efficace sur les réseaux sociaux, je pense qu'il faut prendre la parole et interagir avec les gens. Si on veut avoir une stratégie de réseaux sociaux qui fonctionne bien, il faut aller lire potentiellement les questions que se posent vos futurs clients, y répondre, prendre part à des discussions pour être identifié plus facilement. Et donc pour moi c'est pas que Socially map, c'est Socially map plus une présence physique sur les réseaux sociaux, il faut qu'il y ait du qualitatif dans la façon dont vous communiquez vis à vis de votre audience.

W. : Entièrement d'accord, il ne faut pas oublier qu'on parle à des humains, ne pas tout déléguer aux machines, sinon ce sera les machines qui parleront aux machines et ce ne sera plus intéressant.

C. : 5e question : Karine nous demandait, Wordpress / Joomla?
Moi ma religion ce serait plutôt wordpress.

W. : Je n'ai pas de préférence. En fait il existe pleins d'outils de gestion de contenu, utilisez celui avec lequel vous vous sentez le plus à l'aise, qui est plus facile à déployer pour vous. Vous avez aussi des plates-formes hébergées, Wordpress a une plate-forme hébergée, mais ça veut dire qu'en quelques clics vous pouvez ouvrir votre blog, style medium, il y a Tumbler, il y en a pleins d'autres, la seule recommandation là dessus c'est utilisez celui avec lequel vous êtes le plus à l'aise.

C. : 6e question : Je trouve la question d'Angela super intéressante, Angela qui visiblement évolue dans un environnement très concurrentiel où certains concurrents ont des blog qui marchent très très bien et se pose la question de si vaut quand même le coût, si on peut tirer bénéfice du fait d'animer un blog, compte tenu qu'il y a déjà beaucoup de choses qui se disent sur le sujet. Moi j'aurais envie de dire qu'il faut y aller.

W. : Oui, il faut y aller, c'est exactement le constat qu'on a fait quand on a sorti le blog Comexplorer, il faut savoir qu'on est typiquement dans le marché, même pour le blog de Plezi, on est sur le marché du marketing où à fortiori il y a déjà pleins de gens qui font du content marketing, quand en plus c'est le métier qu'on défend. Il faut pas hésiter à y aller parce que non seulement votre regard d'expert, votre façon de penser, vos partages d'expérience, ce sont des choses qui vous appartiennent et que personne ne pourra traiter à votre place. Et donc dans ce cas là vous apporterez toujours quelque chose en plus par rapport à vos concurrents et ensuite si il existe déjà pleins de blogs sur le sujet, c'est une formidable opportunité pour vous de prendre part au débat, de rebondir sur des sujets qui ont déjà été traités, d'apporter votre pierre à l'édifice, de faire mieux que vos concurrents et donc de servir mieux votre cible et votre audience.

C. : Je vois deux autres gros intérêts au fait d'animer un blog, outre celui de générer des leads. Le premier c'est de partager avec les gens qui vous suivent, avec votre audience qui vous êtes. L'idée c'est que la façon dont sont rédigés les articles, il faut définir un ligne éditoriale et vos articles doivent finalement refléter vos valeurs, ce que vous êtes etc. Nous notre petite mascotte, notre copain au quotidien c'est un super héros, on aime bien les choses un petit peu différentes chez Plezi, on aime pas les photos de gens assis à un bureau etc. et donc on est parti sur la thématique des super-héros et donc dans tous nos articles il y a toujours une petite référence à un super héros et c'est notre touche, notre truc à nous et c'est une façon finalement de positionner votre marque.
J'y vois un deuxième intérêt, c'est que les articles de blog, il ne faut surtout pas hésiter à les partager avec vos clients existants. C'est à dire que vous avez tout un ensemble de clients, il faut pas oublier qu'ils se sont posés ces questions un jour, peut-être qu'ils ont avancé dans leur réflexion, mais ce sont des articles qui peuvent nécessairement les intéresser et les aider à progresser. il y a vraiment cette double logique :
-comment je fais pour générer des leads
-comment je fais pour finalement fidéliser mes clients existants en leur montrant que j'ai des idées, que je les défends et que j'ai une vision.

W. : On nous redemande l'URL pour les personas.

C. : Il y avait une question de Philippe sur les outils ou méthodes pour définir les personas. Il y a effectivement ce model que vous pouvez télécharger sur le site Comexplorer, ça vous donnera une très bonne idée de la façon dont vous allez pouvoir construire vos réflexions.
Vous voyez là, William pourrait se dire qu'il est en train de perdre du business parce que finalement il vous donne les clefs pour définir vos personas et que du coup ils seront inutiles, mais In fine, si son modèle est bien fait, vous allez tout simplement avoir confiance en William et aujourd'hui peut-être que vous allez être capable de définir vos personas, tout seul sans lui, parce qu'il a défini un modèle et demain vous allez naturellement avoir envie de lui passer un coup de fil si vous voulez travailler sur un autre sujet, parce qu'il aura déjà construit une relation de confiance avec vous.
Pour construire les personas,il y a ces outils, mais ensuite je pense qu'il ne faut pas hésiter à avoir une approche un peu paysan du truc et à se poser des questions très pragmatiques et à ne pas hésiter à les poser à ses clients.
Moi je me rappelle très bien, lorsqu'on avait fait là dessus, on a appelé quelque client et en l'occurrence je me rappelle d'une conversation avec une cliente qui s'appelle Clotilde et je lui disais :
"Clotilde, au moment où tu as choisi Plezi, quels étaient les questions que tu t'es posée, quels étaient les freins, qu'est-ce qui te faisait peur?"
On a échangé, j'ai noté pleins pleins de choses qui m'a permis de finalement prendre conscience de certaines choses et ensuite je lui ai dit :
"Aujourd'hui qu'est-ce que tu te poses comme question? Qu'est-ce que tu aimerais lire sur notre blog? De quelle manière tu aimerais qu'on t'accompagne?"
Et pareil là, en plus elle est très bavarde donc elle nous a raconté pleins de choses et qui nous ont permis d'alimenter finalement le planning de notre blog.

W. : Le webinar touche à sa fin.

C. : Si on compte les 5 min de pauses liées aux interruptions, on est pile poil dans les temps, à 45 min.

W. : Merci beaucoup Charles,

C. : Merci William et du coup on vous retrouve si vous le voulez bien le 26 janvier pour parler conversion.
Donc générez du trafic d'ici là et on traitera la problématique de la conversion le 26 janvier. On vous souhaite de belles fins d'années en tout cas.

W. : Bonnes fêtes à tous, merci beaucoup.

Ebook 9 etapes strategie inbound marketing ComExplorer

Vous êtes de ceux qui sont prêts à agir pour transformer leur marketing ? Nous aussi !

Dans ce kit de démarrage, vous trouverez tout ce dont vous aurez besoin pour passer d'un marketing "bricolage" à un marketing performant.

Introduction
Partagez
Publié par
William Troillard

Commentaires

Laisser un commentaire